Une Macédoine débutante et une Hongrie renversante qualifiées pour l’Euro

Les Macédoniens fêtent leur qualification à l’Euro-2020 après leur victoire sur la Géorgie, à Tbilissi, le 12 novembre 2020
/ © 2020 AFP

La Macédoine du Nord s’est qualifiée jeudi pour la première compétition majeure de son histoire et la Hongrie a également validé son billet pour l’Euro-2020 grâce à une fin de match renversante, tandis que les deux derniers places restent à attribuer.

Les Macédoniens ont battu 1-0 la Géorgie en début de soirée, quelques heures avant que la Hongrie, longtemps menée par l’Islande, renverse la vapeur en fin de match pour s’imposer 2-1. Les deux dernières finales des barrages, opposant l’Irlande du Nord à la Slovaquie et la Serbie à l’Ecosse, se sont conclues sur le score de 1-1, et les deux derniers sésames pour l’Euro se joueront donc aux prolongations ou aux tirs au but.

La Hongrie s’invite dans le “groupe de la mort”

Fin de match épique à Budapest: malgré une énorme bourde du gardien magyar Peter Gulacsi en début de rencontre (9e), qui a donné l’avantage à l’Islande, les Hongrois ont fini par émerger 2-1.

Finaliste des Coupes du monde 1938 et 1954, la Hongrie se qualifie ainsi pour son deuxième Euro de rang.

Rapidement menés après un but de Gylfi Sigurdsson, les Hongrois ont couru après le score pendant la majeure partie du match. Mais Négo, à la 88e minute, puis Szoboszlai dans le temps additionnel, leur ont permis de coiffer les Islandais au poteau.

Mais gare au cadeau empoisonné pour les hommes de Marco Rossi, qui rejoignent le “groupe de la mort” de l’Euro-2020, composé de l’Allemagne, championne du monde 2014, du Portugal, sacré roi d’Europe en 2016, et la France, championne du monde en titre.

Plus petite nation qualifiée à un Euro en 2016 et à un Mondial en 2018, l’Islande a sans doute vécu la dernière campagne de sa génération dorée, dont l’Euro en 2021 aurait pu être le dernier tour de piste.

La Macédoine remporte le match des bizuths

Des deux candidats à une première grande compétition dans leur histoire, c’est la Macédoine du Nord qui a finalement émergé contre la Géorgie, battue 1-0 à Tbilissi.

Dominés tout au long de la première période par les locaux, les Macédoniens ont été libérés par un but de leur joueur le plus illustre, l’attaquant du Genoa Goran Pandev, à la 56e minute.

A 37 ans, le capitaine a offert à son pays, indépendant depuis 1991, un ticket historique pour le groupe C de l’Euro-2020.

Dans une des poules les plus ouvertes de l’Euro, les néophytes affronteront les Pays-Bas, l’Ukraine ainsi que l’Autriche, qui les a battus deux fois dans le groupe G des qualifications pour l’Euro.

Ivres d’allégresse après leur exploit, les Rouge et Jaune se sont vigoureusement enlacés au coup de sifflet final. La suite de la fête est fixée au dimanche 13 juin, date de leur premier match à l’Euro contre l’Autriche.