Ultime hommage des supporters marseillais à Bernard Tapie, “le boss”

Marseillais et Lorientais rendent hommage à l’ex-patron de OM Bernard Tapie décédé il y a deux semaines, avant leur match au stade Vélodrome, le 17 octobre 2021
/ © 2021 AFP

Fumigènes, tifos, pétards, banderoles: les supporters marseillais ont rendu un ultime hommage à Bernard Tapie, le “boss”, celui qui a conduit les Olympiens sur le toit du football européen, dimanche soir, au Vélodrome, avant le coup d’envoi du match face à Lorient.

Au milieu de la pelouse, le rond central est occupé par une photo de l’ancien patron du club (1986-1994), en couleur, souriant, triomphant. Loin du visage émacié de l’ex-homme d’affaires lors de ses derniers mois de combat face au cancer, jusqu’à sa défaite finale, dimanche 3 octobre à 08h40 du matin, à l’âge de 78 ans.

Les présidents des sept groupes de supporters olympiens sont rassemblés, sur la ligne de touche: entre leurs mains, une pancarte, “Adieu Boss”. “Merci Tapie, merci Tapie”, répondent aussitôt les 56.000 supporters réunis dans les tribunes.

Devant eux, les joueurs de Jorge Sampaoli sont encore à l’échauffement, tous vêtus d’un même tee-shirt noir, avec un message, “A jamais dans nos coeurs”, et une photo, celle de l’ancien président.

Dans les virages, les Winners et les Dodgers donnaient de la voix depuis une heure déjà, avec un seul cri, “Tapie, Tapie”, quand l’hommage proprement dit débute, à 20h40.

Virage nord, du côté des Fanatics, des Dodgers et des MTP (Marseille Tout Puissant), le visage de Tapie apparaît, en noir et blanc, entouré de deux dates, 1943 et 2021, ses années de naissance et de mort. En dessous, une banderole: “Avec toi nous avons atteint les sommets, nous te serons reconnaissants à jamais”.

En face, virage sud, les Winners et le Commando Ultra 84 répondent avec un message tout aussi impressionnant: un gigantesque tifo, le visage de Tapie là encore, en noir et blanc, trois bandes bleu, et une étoile, cette Ligue des champions remportée en 1993. La seule jamais décrochée par une équipe française.

Juste avant le coup d’envoi, donné par Laurent, Rodolphe et Hugo, fils, petit-fils et arrière-petit-fils de Bernard tapie, c’est une courte minute de silence, puis des applaudissements à tout rompre, et enfin les décibels de la sono qui crache les riffs de guitare de “Jump”, de Van Halen.

La place est alors laissée au football, et à la dernière rencontre de la 10e journée de Ligue 1, entre l’Olympique de Marseille et les “Merlus” de Lorient.

Le ton de la soirée avait été donné avant même d’entrer dans le stade, avec le visage de l’ancien président de l’OM dessiné sur les marches, face au boulevard Michelet. La légende: “Repose en paix le Boss, tu seras à jamais dans nos coeurs”.