L’ancien manager gĂ©nĂ©ral d’Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, Ă  Liège, le 28 janvier 2018
/ © 2019 AFP

L’ancien manager gĂ©nĂ©ral du club de football d’Anderlecht Herman Van Holsbeeck a Ă©tĂ© interpellĂ© jeudi Ă  son domicile en Belgique, dans le cadre d’une enquĂŞte judiciaire sur des transferts douteux, a indiquĂ© Ă  l’AFP une source proche de l’enquĂŞte confirmant des informations des mĂ©dias belges.

L’interpellation intervient au lendemain de l’inculpation Ă  Monaco, dans la mĂŞme enquĂŞte, de l’agent de joueurs belge Christophe Henrotay, qui s’occupe notamment des intĂ©rĂŞts du gardien des Diables Rouges Thibaut Courtois, et qui est dĂ©sormais visĂ© par un mandat d’arrĂŞt international.

Selon la source proche de l’enquĂŞte, les investigations, sous l’autoritĂ© d’un juge bruxellois, ciblent principalement les conditions de l’arrivĂ©e en 2013 Ă  Anderlecht de l’attaquant serbe Aleksandar Mitrovic, et celles de son dĂ©part en 2015 du club bruxellois.

La justice belge soupçonne des paiements frauduleux Ă  l’occasion de ces deux transferts.

Mitrovic, aujourd’hui Ă  Fulham en Angleterre, avait Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© d’Anderlecht Ă  Newcastle en 2015, pour environ 18 millions d’euros, deux ans après son arrivĂ©e depuis le Partizan Belgrade.

Le journal Le Soir affirme que Christophe Henrotay a Ă©tĂ© associĂ© Ă  ce “transfert entrant”, en 2013, via une de ses sociĂ©tĂ©s. Le montant du transfert, estimĂ© Ă  5 M EUR, Ă©tait Ă  l’Ă©poque un record pour Anderlecht, d’après les mĂ©dias.

Lors d’une ou plusieurs transactions concernant le club bruxellois, poursuit Le Soir, Henrotay est soupçonnĂ© d’avoir “versĂ© de l’argent Ă  certains dirigeants, notamment Herman Van Holsbeeck, pour faciliter des transferts ou en guise de remerciements (corruption privĂ©e)”.

Van Holsbeeck, 64 ans, a Ă©tĂ© pendant une quinzaine d’annĂ©es un des plus hauts dirigeants d’Anderlecht avant d’ĂŞtre remerciĂ© dĂ©but 2018 par la nouvelle direction placĂ©e sous l’autoritĂ© du milliardaire Marc Coucke.

Joint jeudi matin par l’AFP, un porte-parole du parquet fĂ©dĂ©ral belge a confirmĂ©, sans prĂ©ciser de nom, “une interpellation dans le mĂŞme dossier” que celui ayant menĂ© Ă  sept perquisitions mardi et mercredi (en Belgique, Ă  Londres et Monaco), puis Ă  l’inculpation de deux personnes interpellĂ©es Ă  Monaco et en rĂ©gion liĂ©geoise.

Il s’agit respectivement de Christophe Henrotay (Ă©tabli dans la PrincipautĂ©) et d’un de ses proches collaborateurs, prĂ©sentĂ© par la justice comme “son assistant”.

Tous deux ont Ă©tĂ© inculpĂ©s pour “blanchiment, faux et usage de faux, corruption privĂ©e et association de malfaiteurs”, puis privĂ©s de libertĂ©, selon Eric Van Duyse, le porte-parole du parquet fĂ©dĂ©ral.

Christophe Henrotay, fils d’un ancien footballeur devenu dirigeant du Standard de Liège, est connu en Belgique comme l’agent gĂ©rant les intĂ©rĂŞts de Thibaut Courtois, gardien de but des Diables rouges, transfĂ©rĂ© en 2018 de Chelsea (Angleterre) au Real Madrid, mais aussi de Kevin Mirallas et de Yannick Carrasco, un ancien de l’AS Monaco.