Transfert: Barcelone prêt à débourser 55 M EUR pour Ferran Torres, de Manchester City (presse)

L’Espagnol Ferran Torres avec les couleurs de la Roja après avoir marqué lors du match entre l’Italie et l’Espagne dans le stade San Siro (Giuseppe-Meazza) de Milan, en Italie, le 6 octobre 2021
/ © 2021 AFP

Le FC Barcelone a accepté de verser 55 millions d’euros à Manchester City pour faire venir en Catalogne l’attaquant Ferran Torres, ont annoncé mercredi les chaînes BBC et Sky en Grande-Bretagne.

Ferran Torres, jeune international espagnol de 21 ans, avait rejoint Manchester City en provenance de Valence en août 2020 pour 20 millions d’euros.

Lors de la saison 2020-21, l’attaquant a inscrit 16 buts en 43 matches sous le maillot des Citizens, avec lesquels il a été sacré champion d’Angleterre, a remporté la Coupe de la Ligue anglaise et atteint la finale de la Ligue des champions.

L’actuelle saison est moins souriante pour Torres, éloigné des terrains depuis plus de deux mois à cause d’une fracture à un pied.

Le Barça, en proie à des difficultés financières et contraint de laisser partir Lionel Messi au PSG en août, cherche à renforcer son secteur offensif après l’annonce la semaine dernière de la retraite de son buteur Sergio Agüero, victime de problèmes cardiaques, quelques mois à peine après son arrivée en Catalogne.

Les Blaugrana accomplissent une piètre première partie de saison: éliminés en Ligue des champions à l’issue de la phase de poules, ils n’occupent que la 7e place du classement de la Liga après 18 journées.

Ses mauvais résultats s’ajoutent aux problèmes financiers du club, qui pourraient entraver le transfert de Ferran Torres.

Le Barça ne touchera pas les 9,6 millions d’euros reversés aux clubs qualifiés pour les 8es en C1, ni les 10,6 millions dus à ceux qualifiés pour les quarts. Or, il avait provisionné ces 20,2 millions d’euros dans le budget de la saison actuelle.

Le club est déjà endetté à hauteur de plus d’un milliard d’euros, et a refermé l’exercice 2020-21 avec 481 M EUR de pertes. Le Barça vient en outre de lancer son projet de rénovation du Camp Nou intitulé “Espai Barça”, pour lequel il s’apprête à s’endetter à hauteur de 1,5 milliard d’euros auprès de la banque Goldman Sachs, selon la presse catalane, soit un emprunt à rembourser en 35 ans.