Tour d’Europe des stades: voyages périlleux pour Inter et Real avant la C1

Lautaro Martinez marque le 3e but de de l’Inter Milan contre le Napoli, malgré Mario Rui, lors du match aller à San Siro, le 21 novembre 2021
/ © 2022 AFP

Les déplacements de l’Inter Milan à Naples et du Real Madrid à Villarreal sont deux moments forts du week-end à venir dans les Championnats européens, à quelques jours du coup d’envoi de la phase à élimination directe de Ligue des champions.

Italie: l’Inter sur un volcan à Naples

L’Inter Milan est un leader sous pression au moment de se rendre chez son dauphin Naples, avec la menace d’être dépassé par les Napolitains (à un point) mais aussi l’AC Milan (3e à un point également) qui accueillera dimanche la Sampdoria (16e).

Même si l’équipe de Simone Inzaghi reste la grande favorite et garde le joker d’un match en retard, elle n’a plus vraiment de marge après sa chute dans le derby milanais (1-2), et avant de recevoir Liverpool en C1 mercredi.

L’autre affiche de la 25e journée opposera dimanche soir l’Atalanta Bergame et la Juventus Turin, pour un duel direct pour la 4e place, la dernière qualificative pour la C1 la saison prochaine.

L’attaquant colombien Duvan Zapata, sérieusement blessé à la cuisse gauche et qui pourrait être absent jusqu’à fin avril, est le nouvel absent de marque dans une attaque bergamasque déjà privée depuis plusieurs semaines de Josip Ilicic, rattrapé par ses troubles psychologiques.

Luis Muriel sera donc chargé de relancer une Atalanta au ralenti (une seule victoire en six matches) contre une Juventus transfigurée par l’arrivée de l’avant-centre Dusan Vlahovic.

Dans le bas du classement, la Salernitana de Franck Ribéry, lanterne rouge à 9 points du premier non relégable, joue l’une de ses dernières chance de maintien sur le terrain du Genoa (19e).

Angleterre: Manchester United sous tension

Après avoir laissé filer deux succès qui lui tendaient les bras, en Coupe d’Angleterre contre Middlesbrough (1-1, 7-8 aux t.a.b.) et contre Burnley (1-1), Manchester United devra impérativement réagir en ouverture de la 25e journée, samedi (13H30) contre Southampton.

Dépossédés de la 4e place par West Ham, qui ira à Leicester dimanche (17h30), les Reds Devils sont à la lutte avec Arsenal, Tottenham et Wolverhampton, ces deux dernières équipes s’affrontant dimanche à 15h00.

Mais leur tâche ne sera pas évidente face à des Saints qui restent sur une victoire renversante chez les Spurs (3-2), après avoir été menés deux fois.

En l’absence de Chelsea, qualifié pour la finale du Mondial des clubs programmée samedi aux Emirats, ce qui a entraîné le report du derby contre Arsenal, il n’y aura pas de grosse affiche dans cette journée.

Manchester City, le leader, et Liverpool, son dauphin, essaieront d’engranger des points chez des mal classés, respectivement Norwich (18e), samedi à 18h30, et Burnley (20e), dimanche à 15h00.

Allemagne: Dortmund doit se relever

Incapable d’aligner trois bonnes performances consécutives depuis octobre, le Borussia Dortmund, dauphin du Bayern, doit encore s’attendre à souffrir dimanche, en déplacement sur la pelouse du 4e, l’Union Berlin (15h30).

Les hommes de Marco Rose, humiliés à domicile 5-2 la semaine dernière par Leverkusen, sont à 9 points du “Rekordmeister”, qui sera samedi de nouveau favori à Bochum (15h30), un promu courageux mais dont l’effectif ne peut pas rivaliser avec celui des Bavarois.

A 13 journées de la fin, les coéquipiers de Manuel Neuer filent tout droit vers un 10e titre consécutif, avec 52 pts. Dortmund (43 pts) et Leverkusen (38 pts) sont bien installés derrière.

La lutte pour la 4e place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions, est en revanche très chaude: au moins six équipes peuvent actuellement y prétendre, dont le RB Leipzig, en plein renouveau depuis l’arrivée de Domenico Tedesco sur le banc, qui ouvre le bal vendredi à domicile contre Cologne (20h30).

Espagne: duels de voisinage

En Espagne, c’est week-end de derbies! Le FC Barcelone se déplace dimanche à 21h00 sur le terrain de son voisin l’Espanyol avec l’objectif de continuer son opération remontée au classement.

Invaincus depuis 7 matches (4 victoires, 3 nuls), les Catalans et leurs recrues hivernales sortent d’une victoire prestigieuse à domicile 4-2 contre l’Atlético Madrid, champion d’Espagne en titre, et n’ont plus perdu en Liga depuis le 4 décembre contre le Betis Séville (1-0).

L’Atlético, justement, jouera lui aussi un derby contre son voisin Getafe samedi à 21h00. Ce sera quelques heures après le déplacement compliqué du Real Madrid à Villarreal, samedi (16h15).

Pour cette affiche entre deux équipes qualifiées pour les 8es de finale de Ligue des champions, Carlo Ancelotti espère récupérer son avant-centre français Karim Benzema, toujours gêné par des douleurs musculaires à la jambe gauche. Mais Unai Emery sera lui aussi privé de son avant-centre fétiche Gerard Moreno, qui sera absent un mois pour éviter une rechute de sa blessure au mollet.

pve-hap-cpb-alu-ama/jed/dlo