Tour d’Europe des stades: clasico, bête blessée et course à la C1

L’attaquant français du FC Barcelone Antoine Griezmann (g) face à l’attaquant français du Real Madrid Karim Benzema (d) qui fait une tête lors du match “d’El Clasico” au stade Camp Nou de Barcelone, le 18 décembre 2019
Par Les bureaux européens de l’AFP / © 2021 AFP

A l’approche de la fin de saison, le choc espagnol entre le Real Madrid de Karim Benzema et le FC Barcelone d’Antoine Griezmann va animer un week-end qui s’annonce également haletant en Angleterre et Allemagne dans la lutte pour la prochaine Ligue des champions.

Espagne: clasico déterminant

En Liga, l’affiche qui va attirer tous les regards est évidemment le clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone, samedi (21h00/19h00 GMT) dans la capitale espagnole, un choc décisif dans la course au titre.

Les hommes de Zinédine Zidane (3es, 63 points), enhardis par leur succès 3-1 contre Liverpool mardi en Ligue des champions, cherchent à repasser devant un Barça (2e, 65 pts) sauvé sur le gong par Ousmane Dembélé contre Valladolid lundi en championnat (1-0).

L’Atlético Madrid, en leader vacillant (1er, 66 pts), se déplacera pour sa part chez le Betis Séville de Nabil Fekir dimanche (21h00/19h00 GMT).

A noter également, le choc décisif dans la lutte pour le maintien entre les deux promus Elche et Huesca, en lever de rideau vendredi à 21h00 (19h00 GMT).

Angleterre: course à la C1 palpitante

La course à la 4e place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions, sera le grand enjeu de la 31e journée disputée de vendredi à lundi.

West Ham a profité du faux-pas de Chelsea, le week-end dernier, pour s’emparer du précieux strapontin mais il vivra un test important en recevant Leicester, 3e, dimanche (15h05/13h05 GMT). Un succès placerait même les Hammers de David Moyes à une longueur du podium seulement après une saison où le club londonien a impressionné par sa régularité.

Autre grande affiche du week-end: Manchester United rend visite au Tottenham de José Mourinho, également dimanche (17h30/15h30 GMT). Les Spurs, sixièmes contrariés dimanche (2-2) à Newcastle, s’accrochent à leur dernier espoir face aux Red Devils qui voudront effacer l’humiliation (6-1) subie à Old Trafford en début de saison.

Samedi (16h00/14H00 GMT), le septième, Liverpool, reçoit Aston Villa (9e) pour essayer de rester également dans la course à la C1 et remporter enfin un match à Anfield en 2021, avant d’y recevoir le Real Madrid mercredi prochain.

Enfin, Chelsea (5e) n’aura pas le droit à l’erreur à Crystal Palace (12e), alors que le leader Manchester City ouvrira les rencontres du samedi (13h30/11h30 GMT) avec la réception alléchante d’un Leeds (11e) libéré, car assuré de son maintien.

Allemagne: Bayern blessé cherche réconfort

Pour panser ses blessures et se refaire un moral après sa défaite (3-2) contre le Paris SG en Ligue des champions, le Bayern reçoit samedi (15h30/13h30 GMT) l’Union Berlin. Pour le “Rekordmeister”, fort de sept points d’avance sur son dauphin Leipzig à sept journées de la fin, il s’agit juste de ne pas dérailler: un neuvième titre consécutif de champion d’Allemagne est au bout de la route.

Leipzig se déplace à Brême: le principal enjeu de fin de saison pour le RB est de conserver sa deuxième place, la qualification pour la prochaine Ligue des champions étant virtuellement acquise.

L’affiche de la 28e journée sera une lutte pour la troisième place entre Francfort et Wolfsburg samedi (15h30/13h30 GMT). Les “Loups” sont troisièmes avec quatre longueurs d’avance sur l’Eintracht: une victoire de Wolfsburg à l’extérieur lui assurerait le podium presque à coup sûr.

Dortmund entame aussi son opération “dernière chance” avec un difficile déplacement à Stuttgart samedi (18h30/16h30 GMT). Le Borussia est à sept points d’une place qualificative pour la prochaine C1. Une non-qualification pourrait forcer le club à lâcher son phénomène Erling Haaland, courtisé par plusieurs grandes écuries.

Italie: l’Inter au zénith

L’Inter Milan, loin devant au classement (+11 points sur l’AC Milan et +12 sur la Juventus), accueille dimanche le relégable Cagliari (18e) pour continuer sa marche triomphale vers le titre. En match en retard contre Sassuolo (2-1), les Nerazzurri ont enchaîné mercredi avec un dixième succès consécutif, avec une confiance au zénith à défaut d’un jeu flamboyant.

“On ne néglige pas l’esthétique, si on joue bien, tant mieux, mais on s’adapte car l’objectif est tellement important: le scudetto manque à l’Inter depuis si longtemps”, a déclaré Antonio Conte, entraîneur d’une Inter sevrée de titre en Serie A depuis 2010.

Derrière, pas de duel direct entre les six candidats aux trois autres places qualificatives de C1. Il sera donc surtout question d’éviter les trop régulières baisses de concentration du côté de la Juventus (3e), qui accueillera le Genoa (13e) après s’être redonné un peu d’air mercredi contre Naples (2-1) avec notamment le retour gagnant de Paolo Dybala.

La Roma, septième à sept points de la 4e place, est celle qui a le plus à perdre en cas de faux-pas à domicile contre Bologne (11e). Les Giallorossi n’ont pris qu’un point lors des trois derniers matches et auront laissé des forces en Ligue Europa jeudi soir à Amsterdam contre l’Ajax.

alu-hap-cpb-pve/jta/jed/dep