Tour d’Europe des stades: City et l’Inter à deux doigts du sacre

L’attaquant belge de Manchester City, Kevin De Bruyne (g), lutte pour le ballon lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions contre le Paris-SG, au Parc des Princes, le 28 avril 2021
Par Les bureaux de l’AFP / © 2021 AFP

Le week-end peut être synonyme de titre pour Manchester City et l’Inter Milan, tandis qu’en Espagne le Barça aura une fin de semaine haletante à négocier. En Allemagne, c’est la Coupe qui occupera les esprits, sans le Bayern déjà éliminé.

Angleterre: City touche au but

Quatre jours après sa victoire 2-1 sur la pelouse du Paris SG en demi-finale de Ligue des champions, Manchester City pourrait être titré dès ce dimanche, lors de la 34e journée.

Les impitoyables programmateurs des journées ont infligé à City un match samedi en milieu de journée (13h30 heures françaises), moins de 72 heures après sa performance renversante au Parc. Cette saison a cependant montré que Pep Guardiola pourra faire tourner largement, sans crainte, face à Crystal Palace.

Il faudra ensuite attendre le résultat du choc de la 34e journée, le déplacement de Liverpool (6e) chez Manchester United dimanche (17h30). Si City l’emporte, une victoire des Reds à Old Trafford scellerait le sort de cette saison et aurait des allures de passage de témoin du sortant à son successeur.

United aura toutefois à cœur de consolider sa deuxième place, entre ses demi-finales de Ligue Europa contre la Roma, d’autant plus si Leicester (3e) l’emporte à Southampton, vendredi (21h00).

La lutte pour la 4e place et la qualification en C1 sera l’autre moteur de la journée.

Chelsea aura l’occasion de conforter son accessit en recevant le relégable Fulham samedi (18h30) mais West Ham, 5e à 3 points, qui va à Burnley lundi (21h15), et Tottenham, 7e à 5 point, avant d’accueillir la lanterne rouge Sheffield United dimanche (20h15), guetteront le moindre faux-pas.

Espagne: semaine intense pour le Barça

En Espagne, tous les regards sont tournés vers le FC Barcelone: le club catalan, qui a l’occasion de s’emparer de la première place du classement jeudi soir (19h00) en cas de victoire lors de son match en retard de la 33e journée contre Grenade, devra remettre les bouchées doubles dimanche (21h00) sur le terrain de Valence.

Car en face, les deux autres candidats au titre auront des matches largement à leur portée: l’Atlético Madrid se déplace sur le terrain du promu Elche samedi (16h15), et le Real Madrid, accroché 1-1 par Chelsea mardi en demi-finale aller de C1, reçoit Osasuna samedi à 21h00.

A noter également le derby basque décisif dans la course au maintien entre la lanterne rouge Eibar (20e, 23 pts) et Alavés (16e, 31 pts).

Italie: balle de match pour l’Inter

L’Inter Milan, loin devant, peut décrocher dès ce week-end son premier scudetto depuis 2010. Ce sera dans la poche d’Antonio Conte si les Nerazzurri gagnent samedi chez la lanterne rouge Crotone et que l’Atalanta (2e) n’en fait pas autant dimanche sur la pelouse de Sassuolo (8e).

Avec 14 ou 13 points d’avance, l’Inter serait alors hors de portée avec quatre matches restant à jouer.

Si le titre de l’Inter, ce week-end ou le suivant, ne fait plus vraiment de doute, le suspense est en revanche à son comble pour les trois autres places qualificatives pour la Ligue des champions. Cinq équipes (Atalanta, Naples, Juventus, AC Milan et Lazio) se tiennent potentiellement en quatre points, avec le match en retard des Laziali contre le Torino.

Milan (5e) et la Juventus (4e), avant de s’expliquer le 9 mai, sont actuellement les plus fragiles en termes de résultats et doivent réagir: contre Benevento (18e) à San Siro pour les Rossoneri qui espèrent enfin retrouver leur porte-bonheur Zlatan Ibrahimovic, blessé ces derniers temps; chez l’Udinese (11e) pour la Juventus où la disette actuelle de Cristiano Ronaldo inquiète.

Suspense aussi dans le bas du classement où la Fiorentina (14e) de Franck Ribéry, en déplacement à Bologne (12e), est encore loin d’avoir assuré son maintien, avec seulement trois points d’avance sur le premier relégable Benevento.

Allemagne: une Coupe ouverte

Leipzig, en déplacement à Brême, et Dortmund, à domicile contre Kiel, une équipe de D2, sont les favoris logiques des demi-finales de la Coupe d’Allemagne, disputées sur un seul match vendredi et samedi (20h30).

Pour le RB, qui ouvre le bal vendredi, l’absence du Bayern dans le dernier carré ouvre naturellement une voie royale vers un premier titre de sa jeune histoire. Brême, 14e de la Bundesliga, est un adversaire à sa portée.

Julian Nagelsmann, le coach de 33 ans qui prendra les commandes du Bayern la saison prochaine, pourrait lui aussi ouvrir son palmarès au niveau professionnel, puisque son seul titre à ce jour est une victoire en championnat d’Allemagne U19 avec les juniors de Hoffenheim en 2014.

Pour Dortmund, la Coupe est en revanche une façon de sauver une saison complètement chaotique. En championnat, le Borussia est cinquième à trois journées de la fin et nullement assuré de jouer la prochaine Ligue des champions.

Pour pouvoir tenter sa chance le 13 mai en finale à Berlin, Erling Haaland et ses coéquipiers vont toutefois devoir faire plier le Holstein Kiel, tombeur du Bayern en 16e de finale, aux tirs au but.

alu-pve-cpb-hap/jta/ama/lrb