Tour d’Europe des stades: chocs italiens et Coupe anglaise dans l’ombre du Covid

Le tenant du titre Leicester City de Kasper Schmeichel, ici à domicile contre Liverpool en championnat le 28 décembre 2021, fait son entrée en lice au 3e tour de la Coupe anglaise
Par Les bureaux de l’AFP / © 2022 AFP

Dans l’ombre du Covid-19 qui menace la tenue des rencontres, les équipes de Premier League font leur entrée en lice en Coupe d’Angleterre, lors d’un week-end marqué par deux chocs en Italie, Roma-Juventus et Inter-Lazio.

Angleterre: place à la Coupe !

Le 3e tour de la FA Cup, plus ancienne compétition nationale de football au monde, puisque sa première édition s’est tenue il y a 150 ans, se tiendra de vendredi à lundi.

C’est le stade auquel s’invitent les équipes de l’élite et le tirage n’a pas été heureux pour tout le monde, à l’image du choc Manchester United-Aston Villa qui clôturera le tour lundi (20h55).

Deux autres affiches entre pensionnaires de Premier League concerneront le tenant du titre, Leicester, qui accueillera Watford samedi à 16h00, alors que West Ham recevra Leeds le dimanche à 15h00.

Certains “gros” ont eu de quoi sourire, comme Manchester City qui ouvre le bal vendredi (21h00) en déplacement chez Swindon Town (D4), ou Chelsea qui recevra l’un des “Petits Poucets”, Chesterfield (D5), samedi à 18h30.

Un petit changement de règlement intervient cette année, avec le remplacement des “replays” (ces matches à rejouer en cas de match nul) par une prolongation et des tirs au but lors des 3e et 4e tours, afin de ne pas alourdir encore un calendrier déjà surchargé.

Italie: encore des absences en perspective

Les chocs Roma-Juventus et Inter-Lazio sont à l’affiche de la 21e journée de Serie A qui se déroulera entièrement dimanche.

Mais le football italien est surtout préoccupé actuellement par la gestion de la vague de contagion au coronavirus. Car, comme la 20e journée, ce jeudi, amputée de quatre matches, celle du week-end devrait être bousculée par la pandémie.

Au moins trois formations (Bologne, Torino, Udinese) seront encore en quarantaine forcée et la Salernitana (9 cas positifs) dépendra du nouveau point prévu avec les autorités en fin de semaine pour espérer célébrer le premier match en Serie A de son nouveau propriétaire, Daniele Iervolino.

Pour éviter d’éventuelles nouvelles annulations, la Ligue italienne a adopté jeudi un protocole visant à contraindre les équipes à entrer sur le terrain à partir du moment où elles ont treize joueurs disponibles. Mais elle compte aussi sur une harmonisation des règles entre les différentes autorités sanitaires locales.

Espagne: course lancée derrière le Real

En Espagne, tous aux trousses du Real Madrid ! La “Maison blanche”, leader avec une large avance, cherchera à conforter sa place face au Valence CF samedi (21h00) à domicile pour la 20e journée de Liga.

Mais derrière les Merengues, la course est lancée: l’Atlético Madrid, champion d’Espagne en titre mais actuel 4e avec 14 points de débours sur le Real, tentera de refaire son retard sur la pelouse de Villarreal dimanche à 21h00.

Même combat pour le Betis Séville (3e, 33 pts), qui cherchera à rester dans la lutte au sommet du classement dimanche à 14h00 sur la pelouse du surprenant Rayo Vallecano (5e, 30 points), toujours invaincu à domicile cette saison en Championnat.

Le FC Barcelone, miné par les cas de Covid-19 et les blessures, voudra continuer sa remontée au classement à Grenade samedi (18h30).

Allemagne: jouera, jouera pas ?

Le Bayern Munich, décimé par le Covid, les blessures et deux départs à la CAN, négociait jeudi avec la Ligue le report de son match de vendredi (20h30) à domicile contre Mönchengladbach.

En tête avec neuf points d’avance sur son dauphin Dortmund à l’issue des matches aller, le champion en titre doit ouvrir la 18e journée dans son Allianz Arena à huis clos.

Mais l’entraîneur Julian Nagelsmann ne disposait, au dernier décompte jeudi, que de neuf joueurs du groupe professionnel.

Dortmund (34 pts), qui s’en sort un peu mieux au niveau effectif, se déplace samedi (18h30) chez le 6e Francfort (27 pts), avec l’idée de grappiller quelques longueurs au cas où le Bayern ne gagnerait pas vendredi.

Après une fin d’année en dents de scie, l’entraîneur du Borussia Marco Rose a rappelé que l’ADN du club devait rester un football spectaculaire: “Dortmund doit être le représentant d’un football qui dégage quelque chose.”

L’autre rencontre entre équipes du haut de tableau opposera le 4e Leverkusen (28 pts) au 7e Union Berlin (27 pts).

cpb-pve-alu-hap/jta-ama/hpa