Tevez arrête le foot en Argentine, sa carrière en suspens

Carlos Tevez, au premier plan, célèbre un but marqué pour Boca Juniors contre River Plate à Buenos Aires, le 16 mai 2021
/ © 2021 AFP

L’attaquant argentin Carlos Tevez a annoncé vendredi qu’il quittait son club de coeur Boca Juniors et ne jouerait plus au football en Argentine, laissant entrevoir à 37 ans la fin de sa carrière.

“Ma carrière en Argentine est terminée. J’ai toujours dit que le seul club où je jouerais serait Boca, sans aucun doute”, a-t-il dit en conférence de presse.

Evoquant des raisons familiales pour expliquer son départ, il a affirmé faire “un pas de côté, parce que je n’ai pas les ressources, mentalement, pour continuer. Je ne sais pas ce que je vais faire de ma vie, maintenant je veux me reposer et être avec ma famille”, a-t-il dit.

L’ancien attaquant de Manchester United, Manchester City et la Juventus Turin n’a pas totalement fermé la porte à l’idée de continuer à jouer dans un autre club, hors d’Argentine.

“J’ai cru que ce moment n’arriverait jamais, mais je suis là pour vous dire que je ne vais pas rester au club. Ce n’est pas un adieu à ce maillot mais un au revoir, parce que je serai toujours là, mais plus comme joueur”, a poursuivi l'”Apache”, un des joueurs les plus populaires de sa génération dans le pays.

Le président du club “xeneixe” assis à ses côtés, Jorge Ameal, a dit espérer que ce départ ne soit pas un adieu mais “en réalité qu’un au revoir”. “Nous aimerions qu’il continue à jouer, pour nous, le +jamais plus avec Carlitos+, ça n’existe pas”.

Tevez dispose d’un contrat avec Boca jusqu’à décembre 2021, mais une clause lui permet d’y mettre fin six mois avant.

Idole de Boca

La dernière des grandes idoles du club, dans la lignée des Diego Maradona, Juan Roman Riquelme ou Martin Palermo, a connu une histoire riche et par épisodes avec Boca, où il a débuté en 2001 sous les ordres de Carlos Bianchi, à l’âge de 17 ans. Il y a joué jusqu’en 2004, avant une deuxième étape (2015-2017), et enfin celle qui vient de s’achever (2018-2021).

Il a par ailleurs évolué au Brésil à Corinthians, en Angleterre (West Ham, Manchester United, Manchester City), en Italie (Juventus) et en Chine (Shanghai Shenhua), où il était devenu brièvement l’un des joueurs les mieux payés au monde.

Issu d’un quartier très pauvre de la périphérie de Buenos Aires surnommé “Fort Apache”, dont il tire lui-même son surnom, et orphelin de père très jeune, Tevez a été très touché par la mort en février dernier de son père adoptif, emporté par le Covid-19 à l’âge de 58 ans.

“Boca te demande de donner le maximum, et mentalement, moi, je n’étais pas en mesure de le faire. Je n’ai pas eu le temps de faire le deuil de mon père que je jouais déjà de nouveau”, a témoigné l’attaquant.

Tevez compte 76 sélections avec l’Argentine (13 buts), mais aucun trophée en équipe A, ayant perdu trois finales de la Copa América (2004, 2007 et 2015) sur les quatre éditions qu’il a disputées. Il a participé à deux Coupes du monde (2006 et 2010). Avec la sélection olympique, il a marqué le but vainqueur en finale des JO-2004.

En club, ses deux principaux titres sont la Ligue des champions 2008 avec Manchester United et la Copa Libertadores 2003 avec Boca.