Supercoupe d’Espagne: sans Messi, le Barça file en finale

Les joueurs barcelonais célèbrent leur victoire à l’issue de la séance de tirs au but face à la Real Sociedad (1-1, 3 tab à 2), lors de la demi-finale de la Supercoupe d’Espagne, le 13 janvier 2021 à Cordoue
/ © 2021 AFP

Privé de son capitaine Lionel Messi, le FC Barcelone a tout de même fini par maîtriser la Real Sociedad aux tirs au but mercredi (1-1 a.p., 3 t.a.b. à 2) lors de la première demi-finale de Supercoupe d’Espagne à Cordoue: une vraie revanche, un an après la débâcle en Arabie saoudite.

Au bout de la nuit, un miracle: le gardien allemand Marc-André ter Stegen a sauvé deux des cinq frappes des Basques lors de la séance de tirs au but pour permettre au Barça de se hisser en finale après une demi-finale haletante du début à la fin.

Auparavant, les Barcelonais avaient ouvert le score grâce à un centre parfait d’Antoine Griezmann sur la tête de Frenkie de Jong (39e), mais s’étaient fait rejoindre sur un penalty du capitaine basque Mikel Oyarzabal (51e), suite à une main de De Jong dans la surface.

Avec un Ousmane Dembélé très remuant sur son aile droite mais qui a perdu un nombre incalculable de ballons, et un Griezmann peu en vue, qui a manqué son tir au but, les Catalans n’ont pas réussi à oublier l’absence de leur superstar argentine, préservée à cause de douleurs à la cuisse gauche… et qui a dû assister à cette rencontre à rebondissements depuis les tribunes, la jambe gauche bandée.

Le Barça enchaîne cependant un 10e match de rang sans défaite en l’absence de Messi (8 victoires, 2 nuls), toutes compétitions confondues… mais son secteur offensif a connu toutes les difficultés du monde à porter le danger devant les buts basques.

Merci Ter Stegen

Cette qualification, les hommes de Ronald Koeman la doivent en grande partie à leur portier allemand Ter Stegen, auteur de quelques arrêts cruciaux en prolongation, notamment sur un coup franc parfaitement frappé par Adnan Januzaj… et lors d’une séance de tirs au but magistrale.

“Ç’a été un match ouvert, très intense. Pour remporter une séance de tirs au but, il faut avoir un grand gardien. Marc (André ter Stegen) a arrêté les deux premiers tirs, ç’a été un grand pas en avant pour nous. Je suis très fier de cette équipe”, a salué Koeman en conférence de presse d’après-match.

En finale dimanche à Séville (Andalousie, sud de l’Espagne), les Catalans retrouveront donc le Real Madrid ou l’Athletic Bilbao qui s’affrontent jeudi à Malaga dans la deuxième demi-finale (21h00 locales, 20h00 GMT).

Cette victoire a des airs de revanche pour les Blaugranas, sous les yeux du sélectionneur espagnol Luis Enrique (présent en tribunes), un an après avoir vu leur long cauchemar naître à Jeddah (Arabie saoudite), sur les bords de la mer Rouge.

Eliminés l’an dernier en demi-finale par l’Atlético Madrid (3-2), les Catalans avaient perdu Luis Suarez (opéré du genou par la suite et longuement absent), leur entraîneur Ernesto Valverde avait été limogé, Xavi avait failli revenir… Bref, c’était le commencement d’une année 2020 catastrophique.

Invaincu en 2021, le Barça reste timide, mais il est en train de prouver qu’il a toujours soif de titres.