Samedi des Bleus: Pavard buteur, Griezmann déçoit

Le défenseur du Bayern Munich Benjamin Pavard buteur lors du match face à Mayence le 31 août 2019
/ © 2019 AFP

Une reprise de volée en mode Coupe du monde pour Benjamin Pavard: le défenseur s’est offert samedi son premier but avec le Bayern Munich, pendant qu’en Espagne Antoine Griezmann livrait avec le FC Barcelone un pâle match nul face à Osasuna.

. Deux étoiles

Kingsley Coman, installé à droite de l’attaque munichoise pour laisser le flanc gauche à Perisic, s’est comme à son habitude dépensé sans compter pour provoquer et chercher les combinaisons avec ses partenaires, dans un match que le Bayern a remporté 6-1 contre Mayence. L’ancien Parisien a été récompensé à la 61e minute, lorsqu’il a repris victorieusement de la tête un centre de Joshua Kimmich, pour marquer le 4e but de son équipe.

Benjamin Pavard, désormais latéral après l’installation au centre de Lucas Hernandez au côté de Niklas Süle, avait mal commencé son match. Une perte de balle dès la 6e minute avait amené l’ouverture du score par Mayence. Mais l’ex-Lillois s’est magnifiquement repris. Sa reprise de volée avec rebond, pour l’égalisation, a rappelé qu’il est capable de marquer des buts somptueux (1-1, 36e). Il a ensuite offert le but du 3-1 à Ivan Perisic, sur un centre.

. Une étoile

Sa première période valait deux étoiles, mais Blaise Matuidi a comme son équipe beaucoup plus souffert en deuxième période, lors de l’incroyable victoire 4-3 de la Juventus contre Naples. Avant la pause, l’ancien Parisien a été un des meilleurs Turinois, posant des problèmes considérables à Naples par son activité et l’immensité de sa zone d’influence sur le côté gauche. Passeur décisif pour Higuain sur le 2-0 et encore à l’origine du troisième but turinois, il a en revanche plongé après l’heure de jeu. Il a joué 90 minutes alors qu’Adrien Rabiot n’est pas entré en jeu.

Match solide de Clément Lenglet avec le FC Barcelone malgré la déception d’un match nul concédé dans les ultimes minutes du match sur la pelouse du promu Osasuna (2-2). Certes, le défenseur central se fait éliminer par le centreur sur l’ouverture du score à la 7e minute. Mais pour le reste, l’ancien Sévillan a été vigilant et solide. Petite frayeur pour lui juste avant la pause lorsqu’il est resté au sol, souffrant de la cheville gauche, avant de se relever et de reprendre le match.

Léo Dubois: titularisé sur le côté gauche de la défense lyonnaise, il a connu une première période tranquille face au manque de percussion de l’équipe bordelaise. En seconde période, il a été un peu plus en difficulté alors que l’OL était en infériorité numérique. Le but bordelais est venu de son côté avec le tir de De Préville repoussé par Lopes sur Briand.

. Pas d’étoile

Antoine Griezmann sur courant alternatif: après ses débuts ratés à Bilbao (1-0), après son somptueux doublé face au Betis (5-2), le Français est passé au travers face à Osasuna à Pampelune. Aucun tir en 90 minutes et des courses nombreuses, certes, mais souvent dans le vide. A sa décharge, “Grizi” a semblé très isolé en pointe dans un Barça encore privé de plusieurs cadres dont le capitaine Lionel Messi…