Retour de Benzema chez les Bleus: “Deschamps gagnant dans tous les cas”, juge Valbuena

Le milieu Mathieu Valbuena (g) et l’attaquant Karim Benzema, alors chez les Bleus, avant un match amical contre la Jamaïque, à Villeneuve-d’Ascq, le 8 juin 2014
/ © 2021 AFP

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, qui a rappelé à la surprise générale Karim Benzema pour l’Euro cet été, sera “gagnant” que ce pari fonctionne ou non, a réagi jeudi le milieu Mathieu Valbuena, opposé à l’attaquant dans l’affaire de la sextape.

“Je n’ai aucun commentaire à faire là-dessus. Aujourd’hui s’il peut apporter un plus à cette équipe de France, tant mieux pour l’équipe de France”, a déclaré Valbuena au micro de la radio RMC, dont il est consultant.

“Après, ce sera sur le terrain que ça va se jouer, tout simplement. Je n’ai rien de plus à dire sur ce sujet-là”, a-t-il ajouté, sans se prononcer sur le bien-fondé de la convocation de Benzema, qui doit être jugé en octobre pour “complicité de tentative de chantage” autour d’une vidéo intime de Valbuena.

Après avoir récupéré cette “sextape”, des maîtres-chanteurs avaient décidé de soutirer de l’argent au milieu de terrain français et contacté un proche de Benzema, Karim Zenati, en espérant que la star du Real Madrid puisse servir d’intermédiaire. Benzema, mis en examen pour “complicité de tentative de chantage”, sera jugé par le tribunal de Versailles du 20 au 22 octobre 2021.

Valbuena, qui avait porté plainte à l’époque, a néanmoins accepté jeudi d’analyser sportivement ce “choix du sélectionneur”.

“Pour moi, +DD+ sort gagnant dans tous les cas. Si l’équipe de France marche et qu’elle performe, on dira qu’il a dû s’adapter malgré un contexte difficile. Si la France échoue et performe moins, on ne lui en voudra pas”, a fait valoir le milieu offensif de l’Olympiakos Le Pirée (36 ans, 54 sélections)

“Didier Deschamps sait bien faire ses listes. Maintenant, il sait très bien qu’en attaque, il n’a aucune garantie, il a fait ses choix”, a-t-il conclu, expliquant n’avoir pas été appelé par Deschamps pour le prévenir du retour de Benzema mais n’attendre “rien de personne”.