L’attaquante des Bleues, Eugénie Le Sommer (d), lors du match de qualification à l’Euro 2021 face au Kazakhstan, à Shymkent, le 8 octobre 2019
/ © 2020 AFP

La sélectionneuse Corinne Diacre a dit vendredi ne vouloir mettre “aucune pression” sur Eugénie Le Sommer, tout proche d’égaler le record de buts de Marinette Pichon en sélection.

L’attaquante de Lyon, qui n’a joué qu’une demi-heure mercredi contre le Canada (1-0), “va débuter demain (samedi)” contre le Brésil dans le Tournoi de France, a-t-elle confirmé. “Après je pense qu’on lui parle trop de ce record”.

Eugénie Le Sommer (30 ans), deuxième meilleure buteuse de l’histoire des Bleues, ne compte qu’une unité de retard sur Marinette Pichon, l’ancienne attaquante créditée de 81 buts entre 1994 et 2006.

“Plus on se rapproche de l’objectif et plus c’est difficile à atteindre. Alors moi je ne lui en parle pas, je ne lui mets aucune pression”, a déclaré Diacre en conférence de presse à Valenciennes, où les Bleues affrontent le Brésil samedi (21h00).

“Ce que j’attends d’elle, c’est qu’elle finisse le match sur ses deux jambes parce qu’elle revient de blessure. Surtout qu’elle retrouve ses sensations, qu’elle ne se pose pas de question et si ça doit venir, ça viendra”, a-t-elle conclu.

Interrogée à ses côtés, la capitaine Amandine Henry a confié que ce n’était pas non plus un sujet de discussion au sein de l’équipe.

“On sait qu’elle va le dépasser de toute façon, à moins qu’elle arrête sa carrière très bientôt, mais ce n’est pas prévu”, a souri sa partenaire à l’OL.