Qualifs Mondial-2022: le Portugal vire en tête avant la “finale” contre la Serbie

L’attaquant portugais Cristiano Ronaldo face au défenseur irlandais Shane Duffy, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar, le 11 novembre à Dublin
/ © 2021 AFP

Le Portugal n’a pu faire mieux qu’un 0-0 contre l’Eire, jeudi, en éliminatoires pour le Mondial-2022, qui leur permet de reprendre la tête du groupe A à la différence de but devant la Serbie, qu’ils reçoivent pour la dernière journée, dimanche.

Les deux équipes comptent 17 points, mais avec une différence de but de +12 contre +8 pour les Serbes, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo pourront se contenter d’un nul pour se qualifier directement pour le Qatar.

En cas de défaite, tout ne serait pas perdu, mais ils devraient passer par les barrages.

Face à l’Eire, qui ne pouvait plus rien espérer et qui se rendra au Luxembourg, dimanche, pour essayer de lui reprendre la 3e place du groupe en cas de victoire, ce nul est tout de même très décevant.

Il est encore aggravé par le carton rouge reçu à la 82e minute par Pepe pour un deuxième carton jaune après un coup de coude, plus maladroit que méchant, au visage d’un adversaire.

Le rugueux défenseur central de 38 ans ratera donc à coup sûr le match décisif dans trois jours.

Bien organisés, les Irlandais ont fait mieux que se défendre face à des Portugais qui ont cruellement manqué de tranchant devant le but, comme le montrent leur 2 tirs cadrés seulement, autant que leurs hôtes.

Les meilleurs occasions sont revenues à l’inévitable Cristiano Ronaldo.

Il a d’abord vu une tête décroisée, comme il en a mis des dizaines dans sa carrière, effleurer le poteau droit de Gavin Bazunu (67e), avant qu’une frappe enveloppée au coin de la surface ne frôle, cette fois, son poteau gauche (79e).

Dans le temps additionnel en revanche, Ronaldo a un peu trop voulu forcer la décision tout seul en frappant dans un angle très fermé sur Bazunu alors que Joao Felix attendait le ballon dans l’axe de la surface de réparation.

L’essentiel est toutefois assuré avec ce point puisque, même avec une victoire, un nul aurait été impératif dimanche.