Qualifs Mondial-2022: l’Angleterre fait le trou

La joie des Anglais après le 4e but marqué contre la Hongrie, par le milieu de terrain Declan Rice (c), lors des qualifications pour le Mondial-2022 au Qatar, le 2 septembre 2021 à Budapest
/ © 2021 AFP

L’Angleterre a fait le trou en tête du groupe I de qualification pour le Mondial-2022 au Qatar en s’imposant facilement chez son poursuivant immédiat, la Hongrie (4-0), jeudi.

Avec un parcours parfait et 12 points en 4 matches, les hommes de Gareth Southgate comptent 5 longueurs d’avance sur leurs hôtes du soir et sur la Pologne, où ils se déplacent mardi prochain et qui a battu l’Albanie (4-1).

Finalistes malheureux de l’Euro, chez eux contre l’Italie (1-1, 3-2 t.a.b), les “Three Lions” ont montré qu’ils avaient digéré cette déception et affiché une domination incontestable sur des Hongrois bien décevants après avoir tenu la dragée haute à l’Allemagne, la France et le Portugal cet été.

Le sélectionneur anglais Gareth Southgate avait décidé de refaire confiance à dix des onze titulaires de la finale à Wembley.

Il avait cependant opté pour une défense à 4, choisissant de lancer Jack Grealish dès le coup d’envoi, plutôt que Kieran Trippier.

Parmi les motifs de satisfaction pour le technicien figurera la solidité défensive confirmée, même si la faiblesse de l’opposition peut amener à relativiser ce constat.

Hormis une parade dans son style toujours aussi peu orthodoxe de Jordan Pickford sur une frappe d’Adam Szalai à dix minutes de la fin, le portier anglais n’a rien eu à faire.

A l’inverse, après 45 premières minutes un peu poussives, l’attaque anglaise a dévoré la défense adverse.

Gulacsi fautif

Le score paraît même presque clément compte tenu des ratés inhabituels de Harry Kane (50e, 67e, 78e) et de Raheem Sterling trop gourmand dans son face-à-face avec Peter Gulacsi (77e).

Les Anglais ont fait la différence autour de l’heure de jeu sur deux ballons bien récupérés par Declan Rice au milieu du terrain et à l’origine de contres foudroyants.

Sur le premier, il a transmis à Grealish qui a prolongé dans un timing parfait pour Mason Mount dont le centre en retrait a trouvé Sterling (1-0, 55e).

La meilleure réponse possible pour le joueur conspué tout le match par le public hongrois, qui avait également sifflé les Anglais lorsqu’ils avaient mis genou à terre avant le coup d’envoi.

Sur le deuxième ballon récupéré, Mount a dévié pour Sterling dont le centre en demi-volée a trouvé la tête plongeante de Kane (2-0, 63e).

Harry Maguire de la tête sur corner, sans même sauter, et Rice, d’une frappe lointaine, ont ensuite bénéficié d’erreurs de main de Gulacsi pour porter le score à 3-0 (69e) et 4-0 (87e).

Avec 13 buts marqués et 1 seul encaissés, l’Angleterre affiche une différence de buts confortable avant de recevoir la modeste équipe d’Andorre dimanche, alors que les Hongrois essaieront de se relancer en Albanie.