Qualifs Mondial-2022: l’Angleterre difficilement, l’Allemagne battue

La joie du défenseur anglais Harry Maguire, après avoir marqué le 2e but pour son équipe face à la Pologne, lors de leur match de qualifications pour le Mondial-2022, le 31 mars 2021 au stade de Wembley à Londres
/ © 2021 AFP

L’Angleterre a difficilement battu la Pologne (2-1) mercredi pour la 3e journée des qualifications au Mondial-2022 dans la zone Europe, alors que la Macédoine du Nord a fait sensation en allant battre l’Allemagne (2-1).

Dans le groupe I, les Anglais de Southgate, vainqueurs dimanche en Albanie (2-0) grâce à un Kane décisif (buteur et passeur), ont ouvert le score sur un penalty de ce même Kane (19e), intenable en ce moment sous le maillot des Trois Lions.

Les Polonais, pourtant privés de leur buteur vedette Robert Lewandowski, ont égalisé par Moder (58e), peu avant l’heure de jeu, mais les Anglais ont finalement sauvé la mise par Maguire, le défenseur et capitaine de Manchester United (85e).

Dans le groupe J, l’Allemagne, qui avait remporté ses deux premiers matches, a perdu à Duisbourg contre la Macédoine du Nord, qui participera en juin à son premier Euro. Pandev (45e+2), laissé beaucoup trop seul dans la surface de Ter Stegen par la charnière Can-Rudiger, a ouvert le score.

Puis l’Allemagne a égalisé quand Alioski, le joueur de Leeds, a accroché le pied de Leroy Sané, provoquant un penalty facilement transformé par Gundogan (63e). Mais les Macédoniens, au terme d’une belle action collective, ont marqué par Elmas (85e) le but d’une victoire finalement logique et méritée.

C’est d’autant plus embêtant pour les hommes de Joachim Löw que l’Arménie compte désormais neuf points, après avoir défait la Roumanie en début de soirée (3-2). Et la Mannschaft ne pourra pas se rassurer dans ce groupe avant la prochaine série de matches qualificatifs, en septembre. Après l’Euro donc.

Dans le groupe D, les champions du monde en titre français, qui avaient ramené une première victoire de leur lointain voyage au Kazakhstan (2-0) dimanche, ont assuré le programme minimum en Bosnie-Herzégovine (1-0) grâce à une tête d’Antoine Griezmann, de plus en plus indispensable aux Bleus.

L’Ukraine, qui avait tenu les Bleus en échec (1-1) au Stade de France en ouverture, puis avait fait match nul contre la Finlande (1-1) n’a pas réussi à battre le Kazakhstan (1-1) et a donc bouclé un troisième match nul en trois matches. Elle compte désormais quatre points de retard sur la France.

Dans le groupe F, l’Autriche, peu impressionnante dimanche à domicile face aux Féroé (3-1), est tombée de haut face aux Danois, vainqueurs 4-0 à Vienne après avoir pulvérisé la Moldavie (8-0).

Dans ce même groupe, les Ecossais ont remporté, sur le même score (4-0), une victoire contre les Féroïens rendue impérative par les deux matches nuls qui avaient précédé.

Dans le groupe C, l’Italie, privée de ses Parisiens Verratti et Florenzi, a remporté en Lituanie (2-0) sa troisième victoire en une semaine, grâce à des buts de Sensi (48e) et Immobile (90e+4, sur pen).

Enfin, dans le Groupe B, l’Espagne a battu le Kosovo (3-1) alors que la Grèce et la Georgie n’ont pas réussi à se départager (1-1).