Memphis Depay exulte après le succès des Pays-Bas face Ă  l’Irlande du Nord, le 10 octobre 2019 Ă  Rotterdam
/ © 2019 AFP

Les Pays-Bas ont tardĂ© jeudi Ă  Rotterdam pour battre l’Irlande du Nord (3-1) et faire un pas vers la qualification Ă  l’Euro-2020 après deux phases finales consĂ©cutives ratĂ©es.

Ultra-dominateurs avec plus de 70% de possession, les Oranje ont longtemps buté sur des Nord-Irlandais regroupés dans leur surface et exerçant un pressing étouffant au milieu de terrain.

Ils ont mĂŞme cru un temps ĂŞtre rattrapĂ©s par leurs vieux dĂ©mons et subir l’humiliation d’une dĂ©faite. C’est en effet le Nord-Irlandais Josh Magennis qui a ouvert le score (75e) d’une tĂŞte piquĂ©e Ă  bout portant, après des erreurs en dĂ©fense de Daley Blind et Mathijs de Ligt.

Mais les espoirs de la jeune sĂ©lection de Ronald Koeman se sont sortis du traquenard. D’abord par Memphis Depay, l’attaquant lyonnais poussant au fond un ballon bien servi dans la surface (80e). Puis par Luuk de Jong, qui a pris les trois points dans le temps additionnel (90e+1).

Une fois la messe dite, Depay s’est offert un doublĂ© en toute fin de rencontre (90e+4).

De quoi souffler pour les NĂ©erlandais, encore traumatisĂ©s par leurs Ă©checs successifs Ă  se qualifier pour l’Euro-2016 et le Mondial-2018.

Au classement, ils remontent en tĂŞte du groupe C, Ă  Ă©galitĂ© de points avec l’Allemagne et l’Irlande du Nord (12), et le calendrier doit en principe leur permettre de tenir leur rang.

Car les Pays-Bas ont dĂ©jĂ  soldĂ© leurs deux rencontres face Ă  l’autre poids lourd du groupe, l’Allemagne

avec une victoire et une défaite

et ont un match en plus Ă  jouer que l’Irlande du Nord, leur principal concurrent qu’ils reverront en novembre.

Outre le match-retour contre les Pays-Bas, les Nord-Irlandais achèvent les Ă©liminatoires avec un dĂ©placement en Allemagne. Les NĂ©erlandais, eux, auront des occasions de prendre des points contre le BĂ©larus et l’Estonie.