Qualif. Mondial-2022: les Diables Rouges crachent le feu face aux Dragons gallois

Le milieu Thorgan Hazard marque le 2e but pour la Belgique lors du match de qualification pour le Mondial 2022 contre le Pays de Galles, à Louvain, le 24 mars 2021
/ © 2021 AFP

Bons débuts pour la Belgique: les Diables Rouges ont battu leurs hôtes gallois 3 à 1 en match de qualifications pour le Mondial-2022 (1re journée, groupe E), mercredi soir dans le petit stade de Louvain (centre).

Les Dragons ont pourtant été les premiers à mettre le feu à une rencontre qui a souvent manqué de rythme.

Malgré la perte de leur meneur Joe Allen, blessé à la cuisse droite dès la 7e minute, les Gallois ont pris l’avantage à la 10e minute au terme d’une remarquable action collective ponctuée par Harry Wilson, servi par l’inévitable Gareth Bale.

Une action qu’a dû apprécier le sélectionneur Ryan Giggs devant… son poste de télévision. Le coach gallois, englué dans une affaire de violence conjugale, n’est pas autorisé à quitter le territoire britannique.

Quelque peu refroidis, les Diables Rouges ont toutefois rapidement retrouvé la flamme en égalisant à la 22e minute sur une superbe frappe de Kevin De Bruyne, plein axe, depuis les 20 mètres.

Mieux dans le match, les hommes de Roberto Martinez passaient devant à la 28e minute sur un but “100% Borussia Dortmund”, Thorgan Hazard reprenant de la tête un centre de Thomas Meunier.

Romelu Lukaku triplait la mise sur penalty à la 73e minute après une faute de Connor Roberts sur Dries Mertens. Le 55e but de l’Intériste en 86 apparitions sous le maillot national. De quoi confirmer sa grande forme actuelle.

Même privée d’Eden Hazard et d’Axel Witsel, blessés, la Belgique demeure donc une équipe redoutable, qui a justifié mercredi son statut de numéro un au classement Fifa, face à sa bête noire (classée elle 18e).

Lors de leurs quatre dernières confrontations, les Gallois s’étaient en effet imposés à deux reprises et avaient arraché deux nuls face aux Belges.

Ces derniers étaient particulièrement revanchards, toujours traumatisés par leur élimination surprise en quart de finale de l’Euro-2016 (3-1).

Samedi, la Belgique se déplacera en République tchèque, l’autre morceau consistant d’un groupe E qui comprend aussi l’Estonie et la Biélorussie. Dans le même temps le pays de Galles recevra le Mexique en match amical.