Qualif. Mondial-2022: le “miracle de Duisbourg” fait chavirer la Macédoine du Nord

L’attaquant de la Macédoine du Nord, Goran Pandev, a ouvert le score lors du match de qualification pour le Mondial 2022 contre l’Allemagne, à Duisbourg, le 31 mars 2021
/ © 2021 AFP

La Macédoine du Nord est sous le charme de son équipe de football qui, emmenée par l’indéboulonnable Goran Pandev, a réussi jeudi l’un des exploits les plus retentissants de son histoire en faisant chuter l’Allemagne (2-1) à domicile mercredi.

La presse locale a sans surprise salué jeudi d’une même voix cet exploit: “Miracle macédonien à Duisbourg”, titrait le quotidien Sloboden pecat, tandis que Nova Makedonija évoquait une “victoire historique, Elmas et Pandev ont mis à genoux les quadruple champions du monde”.

Ces deux titres ont reproduit les propos du sélectionneur Igor Angelovski: “Nous n’avions jamais battu une équipe avec autant de titres”, en référence à l’Allemagne, qui compte à son palmarès quatre Coupes du monde et trois Euros.

Dans les rues de Skopje, les Macédoniens, plus habitués aux exploits du club de handball du Vardar Skopje, qui a remporté la Ligue des champions en 2017 et 2019, n’en revenaient toujours pas de cette victoire retentissante lors de la 3e journée des qualifications au Mondial-2022 au Qatar.

“Pandev a inscrit la Macédoine du Nord sur la carte mondiale du foot”, résumait ainsi un supporter, Igor Ordev.

Il s’était procuré des billets il y a cinq mois avec l’intention d’assister au match en Allemagne avec son épouse, mais l’épidémie de Covid-19 les en a privés.

“J’ai senti que quelque chose allait se produire là-bas”, a-t-il confié à l’AFP.

En novembre dernier, la sélection macédonienne avait déjà fait sensation en se qualifiant pour l’Euro (11 juin-11 juillet), une première historique pour ce petit pays des Balkans dont le nom a fait l’objet d’âpres batailles pendant des décennies.

La Macédoine du Nord ne porte son nom actuel qu’après avoir passé en 2018 un accord avec la Grèce qui lui disputait le droit d’utiliser le nom de Macédoine.

Les mesures en vigueur pour juguler l’épidémie du coronavirus en Macédoine du Nord, un couvre-feu en vigueur de 22H00 à 05H00 locales, a empêché toute scène de liesse dans les rues de la capitale.

Un autre supporter, Jovan Dimitrov, ne s’attendait pas du tout à un tel résultat. “Je pense que c’est un des meilleurs résultats obtenus avec une équipe nationale”, a-t-il dit à l’AFP.

Après cette victoire, les supporters rêvent ouvertement du Mondial au Qatar: “je m’attends à ce qu’ils continuent (…) et qu’ils nous réjouissent en se qualifiant pour le Mondial”, a estimé un autre fan, Petar Mladenovski.