Qualif. Mondial-2022: la Belgique assure, les Pays-Bas surclassés en Turquie

L’attaquant belge Romelu Lukaku transforme son penalty lors du match de qualification pour le Mondial 2022 contre le Pays de Galles, à Louvain, le 24 mars 2021
/ © 2021 AFP

La Belgique, demi-finaliste de la Coupe du monde 2018 en Russie, a dominé le Pays de Galles à Louvain (3-1) et les Pays-Bas ont été surclassés en Turquie (4-2), mercredi en ouverture des qualifications du Mondial-2022 au Qatar.

Lors de cette première journée la Belgique a parfaitement assuré, avec des buts de Kevin De Bruyne (22e), Thorgan Hazard (28e) et Romeo Lukaku (73e). Les Gallois avaient ouvert le score à la 11e minute par Harry Wilson, servi par Gareth Bale.

Autre grand d’Europe, le Portugal qui recevait l’Azerbaïdjan s’est imposé difficilement (1-0). La Croatie, finaliste en 2018, a été battue (1-0) en Slovénie.

A Istanbul, les Néerlandais ont été humiliés, subissant un 3 à 0 en 46 minutes, grâce notamment à un doublé de l’attaquant de Lille, Burak Yilmaz, qui avait ouvert le score à la 15e minute.

L’attaquant du Milan AC Hakan Calhanoglu, a marqué le but du 3 à 0 au retour des vestiaires (46e).

Les Oranje ont espéré en revenant à 3 à 2 en deux minutes par Davy Klaasen (75e) et Luuk de Jong (76e). Mais le vétéran Yilmaz, 35 ans, a éteint leurs derniers espoirs d’un coup franc dans la lucarne de Kurl (81e).

Les Néerlandais pourront se reprendre dès samedi lors de la 2e journée de qualifications en accueillant la Lettonie.

Dans une rencontre délocalisée à Turin pour raisons sanitaires, le Portugal (groupe A) a longtemps buté contre l’Azerbaïdjan, avant de bénéficier d’un but contre son camp de Medvedev (1-0, 36e) pour s’imposer sur la plus faible des marges.

Le carton de la soirée a été réalisé par la République tchèque (groupe E) qui est allée écraser l’Estonie (6-2), grâce notamment à un triplé du milieu de terrain de West Ham, Tomas Soucek.

Cette 1re journée de qualification se poursuit jeudi avec notamment l’Allemagne qui reçoit l’Islande, l’Italie qui accueille l’Irlande du Nord et l’Espagne face à la Grèce.