Pour Villas-Boas, la pandémie pourrait être “une opportunité de changer le foot”

Le coach marseillais André Villas-Boas lors de la réception de Reims au stade Vélodrome, le 19 décembre 2020
/ © 2021 AFP

L’entraîneur de Marseille André Villas-Boas a estimé lundi que la pandémie de Covid-19, qui a un impact très fort sur l’économie du football, pourrait être “une opportunité de changer la face du foot” et pousser des clubs ayant “perdu la tête” à se remettre en cause.

“Ça risque de toucher tout le monde mais j’espère que les clubs pourront aussi se remettre en cause”, a répondu le technicien portugais à une question sur des éventuelles baisses de salaires face aux difficultés économiques liées à la situation sanitaire.

“Les clubs ont perdu la tête, on n’a fait que des conneries avec des transferts à 300 millions d’euros. Ça pourrait être bien que la pandémie pousse tout le monde à se remettre en question et que tout le monde se calme. Il y a des dettes partout, des pertes de 300, 400, 500 millions. Même au Real ou au Barça. Il faut arrêter”, a-t-il jugé.

“Bien sûr, ça va toucher les employés du jeu, c’est à dire nous. Mais peut-être que c’est une bonne opportunité de changer la face du foot. Il va y avoir beaucoup de changements dans le foot. Au retour du public, il faudra aussi voir comment les supporters réagissent, si ils gardent leur intérêt pour le foot. Il y a beaucoup de questions qui se posent”, a encore déclaré Villas-Boas.

Une réunion est prévue mardi entre des présidents de clubs et l’UNFP, le syndicat des footballeurs professionnels, à propos des baisses de salaires.