Pour Dani Alves, le Brésil est resté trop longtemps sans jouer une finale de la Copa America

Le capitaine du Brésil Dani Alves en conférence de presse à Salvador le 16 juin 2019
/ © 2019 AFP

Douze ans sans finale continentale, c’est trop: le capitaine du Brésil Dani Alves veut mettre fin à cette longue période de disette lors de l’édition 2019 de la Copa America qu’il dispute à domicile.

“Je crois que le football a beaucoup évolué, les équipes, les sélections, mais le Brésil est resté un peu en retrait. C’est regrettable que nous soyons restés aussi longtemps sans jouer une finale de la Copa America”, a déclaré dimanche Alves, seul joueur de l’équipe actuelle à avoir participé à la dernière finale continentale disputée et remportée par le Brésil en 2007.

“Nous sommes toujours une des meilleures équipes du continent. C’est ce que disent les qualifications, mais pas la Copa America”, a ajouté le joueur de 36 ans.

Lors des trois dernières éditions de la Copa (2011, 2015, 2016), le Brésil n’a même pas atteint les demi-finales.

La Seleçao est la seule équipe à avoir remporté cinq titres mondiaux, mais au palmarès de la Copa America, avec seulement huit victoires, elle est nettement devancée par ses voisins, l’Uruguay (15) et l’Argentine (14).

Le Brésil, vainqueur de son match d’ouverture (3-0) contre la Bolivie vendredi, dispute son deuxième match du groupe A contre le Venezuela mardi.