Pelé sortira de l’hôpital “dans deux ou trois jours”, dit sa fille

La légende brésilienne du foot Pelé, le 9 avril 2019 à l’aéroport de Guarulhos, près de Sao Paulo
/ © 2021 AFP

Pelé pourra rentrer chez lui “dans deux ou trois jours” après un nouveau passage à l’hôpital où il poursuit un traitement contre une tumeur du côlon détectée en septembre, a indiqué sa fille.

“Dans deux ou trois jours, il sera à la maison pour profiter des fêtes de Noël”, a écrit sur Instagram Kely Nascimento dans la nuit de mercredi à jeudi, dans un message illustré d’une photo de l’ancien footballeur aux côtés de Flavia, une autre fille du Brésilien.

Mercredi, l’hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo, où Pelé, 81 ans, avait passé un mois en septembre, avait expliqué qu’il était retourné dans cet établissement médical pour suivre une “chimiothérapie” et que son état de santé était “stable”.

“Il n’y a aucune surprise, c’était prévu (qu’il retourne à l’hôpital), cela fait partie du traitement”, a précisé Kely Nascimento, qui vit à New York, mais était au chevet de son père en septembre.

Quelques heures plus tôt, sa soeur Flavia avait déjà envoyé un message rassurant sur Instagram, affirmant que ses fans pouvaient “être tranquilles” et que cette visite à l’hôpital Albert-Einstein serait “la dernière de l’année”.

Le 4 septembre, Pelé a été opéré dans ce même hôpital pour retirer une tumeur au côlon détectée lors d’examens de routine. Il était ensuite resté une dizaine de jours dans une unité de soins intensifs, avant d’y retourner brièvement quelques jours plus tard en raison de difficultés respiratoires.

Très peu de bulletins médicaux officiels ont été publiés depuis la détection de cette tumeur. Mais le service de communication autour de Pelé et ses filles ont multiplié les publications sur les réseaux sociaux pour donner une image rassurante du triple champion du monde, apparu souriant dans des photos et vidéos, malgré une fatigue évidente.

La santé du mythique numéro 10 de la Seleçao a été fragile ces dernières années, avec plusieurs hospitalisations. En 2019, il avait été hospitalisé à Paris puis transféré à Sao Paulo pour des calculs rénaux.