Pass sanitaire: des supporters de l’ASSE boycottent le début du championnat

Des supporters de l’AS Saint-Etienne lors d’un match contre Reims, le 23 février 2020 au stade Geoffroy-Guichard
/ © 2021 AFP

Les Green Angels, un des deux principaux groupes de supporters ultras de l’AS Saint-Etienne, annoncent qu’ils ne reviendront pas soutenir leur équipe au stade Geoffroy-Guichard le week-end prochain à cause des mesures de contrôle sanitaire en vigueur liées au Covid.

S’interrogeant sur “l’absence totale de contrôle des données collectées dans le cadre de la présentation du Pass sanitaire (…) Qui sera en possession des listings ? Pour quelle durée ? Quelle utilisation ?”, les Green Angels ont publié un communiqué samedi dans lequel ils précisent être “ni pro-vaccins, ni anti-vaccins”.

Les occupants du Kop Sud de Geoffroy-Guichard affirment avoir été “frappés ces dernières années par le détournement de certaines mesures par les préfectures”, en évoquant “les interdictions administratives de stade et le régime d’état d’urgence lié à la lutte contre le terrorisme”.

“Alors même que la saison n’a pas encore commencé, le détournement de ces mesures sanitaires en mesures sécuritaire se fait déjà sentir, de Monaco qui impose des règles plus contraignantes pour accéder à son parcage, à Lens où notre premier déplacement pourrait faire l’objet d’une jauge ou d’une interdiction”, poursuit le groupe ultra.

Interrogée par l’AFP, la préfecture de la Loire a répondu lundi qu’”aucune mesure de contrôle spécifique autre que celles imposées au rassemblement de plus de 50 personnes n’était à ce jour prévue dans le cadre de la première journée de championnat”, dimanche à Geoffroy-Guichard.

“La présentation d’un pass sanitaire ou d’un certificat de parcours vaccinal complet ou bien encore d’un test PCR négatif de moins de 72 heures n’est d’ailleurs imposée que pour les personnes de 18 ans et plus jusqu’au 30 septembre”, précise Thomas Michaud, secrétaire général de la préfecture.

Et d’ajouter: “l’idée que le contrôle des agents de sécurité puisse donner lieu à une collecte de données nominatives et à la création d’un listing relève du fantasme”.

L’AS Saint-Etienne, qui a ouvert lundi au public sa billetterie pour la première rencontre de championnat de L1 face à Lorient et qui annonce avoir vendu son 10.000e abonnement pour la saison 2021-2022, indique de son côté qu’elle “ne souhaite pas réagir” à l’annonce des Green Angels.