Paris SG: Leonardo veut “avancer” sur l’avenir de Cavani et Silva

L’attaquant uruguayen du PSG Edinson Cavani à la fin du match contre Bruges en Ligue des champions, le 6 novembre 2019 au Parc des Princes
/ © 2019 AFP

Le Brésilien Leonardo, directeur sportif du Paris SG, a déclaré mercredi vouloir “avancer ensemble” avec Edinson Cavani et Thiago Silva au sujet d’une éventuelle prolongation de leurs contrats, qui s’achèvent en juin prochain, sans écarter un possible départ de ces deux cadres du vestiaire.

“Ils sont dans leur dernière année de contrat. C’est clair pour eux, on va avancer ensemble, c’est clair la situation”, a dit le dirigeant au micro de la chaîne française RMC Sport après la victoire 1-0 contre Bruges, synonyme de qualification parisienne pour les huitièmes de finale de Ligue des champions.

“On va décider ensemble ce qu’on va faire, il n’y a pas de doute par rapport à la valeur de ces joueurs-là et le futur on va le décider ensemble”, a ajouté Leonardo. “Des joueurs comme ça doivent ou finir bien, ou être là bien. C’est important, il ne faut pas avoir de doute, donner un contrat parce qu’ils ont beaucoup fait pour le club. Il faut être clairs avec eux tout le temps et je pense que là, c’est comme ça. On va avancer et on va voir comment ça se passe pendant la saison. Il n’y a pas de timing, le timing ce sera notre sentiment, notre conversation, et on va décider ensemble une chose ou l’autre.”

Cavani (32 ans), meilleur buteur de l’histoire du PSG (195 buts), et Thiago Silva (35 ans), actuel capitaine du club, arrivent en fin de contrat à Paris à l’issue de cette saison et l’incertitude plane sur leur avenir face à la concurrence de joueurs plus jeunes, comme la recrue argentine Mauro Icardi (26 ans).

Concernant l’avenir d’un autre de ses cadres, Leonardo s’est par ailleurs irrité des propos tenus mardi par l’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane, qui a rappelé en conférence de presse que la star parisienne Kylian Mbappé avait pour “rêve” de jouer un jour pour le club madrilène.

“Honnêtement, ça agace, ça agace un peu, ça dérange”, a tranché le dirigeant brésilien.

“Je pense que ce n’est pas le moment de parler de ça. (Mbappé) est un joueur qui a deux ans et demi de contrat avec nous. Parler de volonté, de +rêve+, à chaque fois… Si à un moment on peut arrêter… Kylian est un joueur très important pour nous. Ce n’est pas le moment de le toucher, de le déstabiliser”, a-t-il conclu.