OM: “Rami doit s’interroger sur son métier”, tance Eyraud

Le défenseur de l’OM Adil Rami dépité après avoir raté un but contre Reims, en L1 au Vélodrome, le 2 décembre 2018
/ © 2019 AFP

Visé par une procédure disciplinaire, le défenseur de l’Olympique de Marseille Adil Rami est invité sans ménagement à “s’interroger” sur “son métier de footballeur” par son président Jacques-Henri Eyraud dans un entretien de rentrée donné à L’Equipe mercredi.

“Adil Rami doit s’interroger, mais profondément, sur son statut, sur son métier de footballeur professionnel, sur ses droits et devoirs de joueur, de surcroît champion du monde”, étrille le patron de l’OM tout en appelant à ne pas aller “trop vite en besogne” au sujet d’un éventuel licenciement du défenseur de Marseille.

“On va avoir une discussion avec Adil, très franche, très directe, comme à chaque fois, et je prendrai cette décision à l’issue de cette discussion. J’ai hâte de l’entendre, et d’avoir cet échange avec lui, qui aura lieu cette semaine”, annonce le président olympien incitant “chacun à la prudence” sur l’issue de cette rencontre avec l’ancien Lillois, écarté du groupe de 25 joueurs qui a repris l’entraînement.

Le motif de la procédure disciplinaire le visant n’est toujours pas communiqué mais Jacques-Henri Eyraud esquisse ses reproches envers son défenseur: “C’est notre rôle de dirigeant de rappeler à l’ordre des joueurs quand nous estimons qu’ils ne font pas tout ce qui est nécessaire pour faire passer le football avant toute autre considération”, argue “JHE”.

Le président délégué aborde aussi le mercato à venir et, cure d’austérité oblige, Marseille, épinglé pour non-respect du fair-play financier par l’UEFA, devra “davantage céder qu’acheter”.

“Je ne crois pas qu’il faille s’attendre à beaucoup de mouvements”, prévient-il en officialisant le départ annoncé de Mario Balotelli qui “ne poursuivra pas l’aventure avec l’OM”.