Les Brésiliens fêtent leur titre de champions du monde des moins de 17 ans, le 17 novembre 2019 à Gama
/ © 2019 AFP

Le Brésil a remporté à domicile le Mondial des moins de 17 ans en battant en toute fin de match le Mexique 2 à 1 en finale dimanche à Gama (centre).

C’est une nouvelle fois le remplaçant Lazaro qui a délivré la sélection auriverde, comme en demi-finale contre la France (3-2). Le jeune espoir du club de Flamengo a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu (90e+3) pour offrir au Brésil son 4e titre dans cette catégorie.

Les jeunes Brésiliens ont fait preuve de caractère car comme en demi-finale, quand ils étaient menés 2-0 avant de renverser la situation, ils ont une nouvelle fois encaissé le premier but. Bryan Gonzalez a en effet ouvert le score de la tête pour le Mexique peu après l’heure de jeu (66e).

Sans se montrer particulièrement brillante, mais avec beaucoup de coeur, la jeune Seleçao est parvenue à égaliser sur un penalty transformé par Kaio Jorge à la 84e minute.

Et Lazaro a finalement donné l’avantage au Brésil au bout des arrêts de jeu en reprenant au deuxième poteau un centre de Yan Couto devant les près de 14.000 spectateurs en délire.

C’est le premier titre des moins de 17 ans brésiliens depuis 2003, eux qui avaient également été champions du monde en 1997 et 1999.

Le Brésil prend également sa revanche de la finale du Mondial U17 de 2005 au Pérou quand il avait été battu par le Mexique 3-0.

Malgré sa défaite, le Mexique fait preuve d’une constance impressionnante et reste une des meilleures équipes du monde dans cette catégorie d’âge. Ces dernières années ils ont remporté deux titres, en 2005 et 2011, ont disputé deux autres finales, en 2013 et 2019, et ils ont également terminé quatrièmes en 2015.

La France a de son côté pris la 3e place de la compétition en battant les Pays-Bas 3 à 1 dans la petite finale.