Mondial-2022: Neymar ménagé par le Brésil, pas Marquinhos

La star brésilienne du PSG Neymar en tribune pour la venue de l’AS Monaco en championnat au Parc des Princes, le 12 décembre 2021
/ © 2022 AFP

Neymar, convalescent après son entorse à la cheville, n’a pas été appelé jeudi pour les matches de l’équipe nationale du Brésil contre l’Equateur, le 27 janvier, et le Paraguay, le 1er février, contrairement à son coéquipier du Paris SG Marquinhos.

Trois autres joueurs de Ligue 1 ont été convoqués pour ces rencontres des qualifications sud-américaines pour le Mondial-2022 : le Marseillais Gerson et les Lyonnais Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes.

En l’absence d’une trêve internationale dans les compétitions de club européennes, Marquinhos ne pourra pas jouer avec le PSG contre Nice, le 31 janvier, en huitième de finales de Coupe de France.

Même constat pour Gerson, qui sera absent pour le match de l’OM contre Montpellier le 29 janvier.

La star de la Seleçao, Neymar, a subi une entorse de la cheville gauche avec lésions ligamentaires le 28 novembre, contre Saint-Etienne.

De retour à Paris cette semaine après avoir passé une partie de sa rééducation au Brésil, il est censé reprendre l’entraînement à la fin du mois.

“L’important, c’est qu’il soit en bonne santé. Il faut respecter chaque étape pour qu’il revienne à son meilleur niveau technique. Nous le suivons de près et nous espérons qu’il sera bientôt complètement remis”, a déclaré le sélectionneur brésilien Tite jeudi en conférence de Presse.

Juste avant la C1

“Ney” a été ménagé, mais d’autres joueurs évoluant dans des clubs européens risquent de revenir émoussés physiquement de ce long voyage en Amérique du Sud, à l’approche des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, notamment le choc PSG-Real Madrid du 15 février.

Quatre joueurs du Real sont concernés (Eder Militao, Casemiro, Vinicius et Rodrygo), tout comme Marquinhos côté parisien.

Juninho Paulista, coordinateur de la sélection brésilienne, a révélé lors de la conférence de presse que le latéral de l’Atlético Madrid Renan Lodi, n’avait pas été appelé en l’absence d’un cycle vaccinal complet contre le Covid-19.

“Il n’a reçu que la première dose le 10 janvier. Il ne pourrait pas entrer en Equateur en raison des protocoles sanitaires en vigueur et serait soumis à des restrictions au Brésil”, a-t-il expliqué.

Juninho Paulista a également précisé qu’un vol affrété par la fédération partirait de Madrid le lundi 25 janvier pour amener les joueurs évoluant en Europe directement à Quito, pour le match contre l’Equateur.

Le Brésil a validé son billet pour le Qatar le 11 novembre, à cinq journées de la fin des qualifications.

La Seleçao caracole en tête du classement des qualifications sud-américaines, avec 35 points sur 39 possibles et seulement quatre buts encaissés en treize matches.

Les 26 joueurs appelés:

Gardien: Alisson (Liverpool/ANG), Ederson (Manchester City/ANG) et Weverton (Palmeiras/BRE)

Défenseurs: Emerson Royal (Tottenham/ANG), Daniel Alves (Barcelona/ESP), Alex Sandro (Juventus/ITA), Alex Telles (Manchester United/ANG), Eder Militão (Real Madrid/ESP), Gabriel Magalhães (Arsenal/ANG), Marquinhos (Paris SG/FRA) et Thiago Silva (Chelsea/ANG)

Milieux: Fabinho (Liverpool/ANG), Paquetá (Olympique Lyonnais/FRA), Bruno Guimarães (Olympique Lyonnais/FRA), Casemiro (Real Madrid/ESP), Fred (Manchester United/ANG), Gerson (Olympique de Marseille/FRA), Everton Ribeiro (Flamengo/BRE) et Philippe Coutinho (Aston Villa/ANG)

Attaquants: Antony (Ajax Amsterdam/P-B), Gabriel Barbosa (Flamengo/BRE), Gabriel Jesus (Manchester City/ANG), Matheus Cunha (Atlético Madrid/ESP), Raphinha (Leeds/ANG), Rodrygo (Real Madrid/ESP) et Vinicius Junior (Real Madrid/ESP)