Mondial-2022: match à trois Pays-Bas, Norvège, Turquie pour la zone Europe

Les joueurs de l’équipe des Pays-Bas à l’entraînement au centre de Zeist, le 15 novembre 2021, à la veille du match contre la Norvège
/ © 2021 AFP

Il reste un billet direct pour le Mondial-2022 à distribuer en Europe, au bout d’un match à trois entre les Pays-Bas et la Norvège, qui s’affrontent directement mardi, et la Turquie, obligée de gagner au Monténégro et d’espérer une défaite néerlandaise.

Dans le groupe D, celui de la France déjà qualifiée, la Finlande et l’Ukraine se disputent quant à elles une place de barragiste.

Les Pays-Bas (20 points) ont leur destin en main. S’ils ne perdent pas contre les Norvégiens (18 pts), ils terminent premiers du groupe G et se qualifient pour le Qatar, après avoir manqué le Mondial-2018.

En cas de match nul, il faudrait que les Turcs (18 points) l’emportent par 13 buts d’écarts en Bosnie pour remonter leur retard à la différence de buts (+10 contre +23) et doubler les Néerlandais… Virtuellement impossible.

Si les Norvégiens, privés de leur star Erling Haaland sur blessure, l’emportent à Rotterdam, ils doublent les “Oranje”, mais restent à la merci des Turcs. Les partenaires de Burak Yilmaz termineraient alors premiers en maintenant leur différence de buts (+10) devant celle des Norvégiens (+9).

Le deuxième du groupe disputera les barrages, l’objectif des Ukrainiens et Finlandais dans le groupe D.

Pour espérer les atteindre, l’Ukraine (9 pts) doit gagner en Bosnie et espérer que la Finlande (11 pts) ne batte pas la France.

En cas de nul des Finlandais (différence de buts de +2), les Ukrainiens (+1) doivent gagner par deux buts d’écart ou bien marquer un but de plus que les “Hiboux Grands-Ducs” pour améliorer leur attaque (9 buts contre 10 buts).

La différence de buts générale départage les ex æquo, puis le nombre de buts marqués. En dernier recours sont utilisées les confrontations directes, où l’Ukraine s’impose (1-1/2-1).

Douze équipes seront qualifiées pour des barrages disputés du 24 au 29 mars (tirage au sort le 26 novembre) sous forme de finales à quatre dont les trois vainqueurs rejoindront la Coupe du monde.

Programme (en heure de Paris, GMT+1):

Groupe D

(20h45) FinlandeFrance

BosnieUkraine

Groupe E

République tchèqueEstonie

Pays de GallesBelgique

Groupe G

Pays-BasNorvège

GibraltarLettonie

MonténégroTurquie