Mondial 2022: l’Angleterre fait le plein en Albanie

La joie de l’attaquant anglais Harry Kane, après avoir ouvert le score contre l’Albanie, lors de leur match match de qualification pour le Mondial 2022, le 28 mars 2021 à Tirana
/ © 2021 AFP

Après sa promenade contre Saint-Marin (5-0), jeudi, l’Angleterre a enchaîné avec un deuxième succès en Albanie (2-0) qui lui permet de prendre la tête du groupe I des qualifications pour le Mondial-2022, avec 6 points sur 6 possibles.

Pour ce match, Gareth Southgate avait aligné un onze plus proche de son équipe-type, compte tenu des absences, avec six changements dans son onze de départ.

Avec le retour de Harry Kane en pointe ou de Harry Maguire dans la charnière centrale, mais aussi la chance donnée à Luke Shaw à gauche de la défense, les Three Lions ont affiché un visage très solide.

Face à un adversaire qui n’avait remporté son premier match que 1-0 en Andorre, Nick Pope, à nouveau titularisé dans les cages en raison de l’absence sur blessure de Jordan Pickford, n’a rien eu à faire, les locaux n’enregistrant aucune frappe cadrée.

C’est d’ailleurs la troisième rencontre de suite que l’Angleterre ne prend pas de buts, un signe encourageant pour la défense, généralement considérée comme son point faible.

En attaque, leur réservoir est tel que même sans Jadon Sancho, Marcus Rashford ou Jack Grealish, celle composée de Mason Mount, Phil Forden, Raheem Sterling et Kane donnerait des cauchemars à n’importe quel adversaire.

Le gazon, volontairement laissé très long par les locaux pour ralentir le jeu, a parfois un peu grippé les transitions offensives, mais le capitaine anglais a fini par faire sauter le verrou en ouvrant le score avant d’être passeur décisif sur le second but.

Dans un geste de pur buteur, il s’est jeté pour devancer son défenseur et reprendre victorieusement de la tête un centre parfait de Shaw à gauche (1-0, 39e).

Lors du second acte, après une erreur défensive albanaise, il a parfaitement servi Mount qui a piqué son ballon avec sang-froid au-dessus d’Etrit Berisha (2-0, 63e).

La victoire aurait pu être plus large sans une transversale qui a repoussé une demie-volée de Kane (42e) et un beau réflexe de Berisha qui a envoyé sur son poteau une reprise de Foden (52e).

Mais l’Angleterre retiendra les nombreux points positif de ce succès qui les place dans une situation idéale avant de recevoir la Pologne mercredi à Wembley.

Adversaires a priori le plus dangereux dans ce groupe pour l’Angleterre, les rouge et blanc, qui recevront Andorre en soirée, n’avaient pu faire mieux que 3-3 en Hongrie jeudi.

Après une Ligue des Nations décevante, un succès contre les Polonais permettrait aux Anglais de faire un petit trou et de se mettre en confiance avant l’Euro de cet été.