Mondial-2019: “Un rêve devient réalité”, se félicite la sélectionneuse néerlandaise

La sélectionneuse des Pays-Bas Sarina Wiegman lors du match face au Japon à Rennes le 25 juin 2019
/ © 2019 AFP

“Un rêve devient réalité”: Sarina Wiegman, la sélectionneuse des Pays-Pas, qualifiés pour le dernier carré du Mondial féminin de football samedi après une victoire (2-0) contre l’Italie, s’est réjouie de ce succès synonyme de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

“On va se battre jusqu’au bout, on ne lâchera rien”, a ajouté la technicienne au sujet de la demi-finale où les Néerlandaises affronteront mercredi à Lyon l’Allemagne ou la Suède.

QUESTION: Votre équipe est qualifiée pour les demi-finales de cette Coupe du monde. Etes-vous surprise par votre parcours ?

REPONSE: “Je suis très fière de l’équipe. On a des très bonnes joueuses. Depuis notre victoire à l’Euro-2017 on a gagné beaucoup en confiance et on devait améliorer notre jeu, ce qu’on a fait pour pouvoir être performant durant cette Coupe du monde. Aujourd’hui, on s’est procuré de nombreuses occasions de but et on a prouvé qu’on avait un très bon niveau. Il y a un fabuleux esprit d’équipe. Je suis plus fière que surprise par notre parcours.”

Q: Cette victoire vous offre la qualification pour les JO de Tokyo en 2020. Qu’est-ce-que cela représente pour vous ?

R: “Nous sommes en demi-finale mais on sait déjà qu’on va aller aux Jeux olympiques de Tokyo l’an prochain. C’était notre objectif donc forcément on est ravi d’avoir remporté ce quart de finale. C’est fantastique de pouvoir participer aux JO, c’est une superbe aventure. J’en rêvais et maintenant je vais y aller avec les joueuses pour représenter les Pays-Bas. Un rêve devient réalité pour tout le groupe et le staff.”

Q: Pensez-vous que votre équipe est capable de remporter cette Coupe du monde ?

R: “On doit d’abord jouer la demi-finale et beaucoup de choses peuvent se passer. On aura probablement moins de possession de balle, mais on va se battre jusqu’au bout, on ne lâchera rien pour aller en finale. On va défendre jusqu’au bout et on sait qu’on peut marquer des buts. Les Etats-Unis sont une grande équipe, mais nous aussi on joue bien. Mais on va déjà jouer la demi-finale contre la Suède et l’Allemagne et ensuite on pensera éventuellement à la finale. On est déjà heureux d’être parmi les quatre meilleures équipes du monde.”

Propos recueillis en conférence de presse