Mondial-2019: sans Marta, le Brésil s’en remet à Cristiane

La Brésilienne Cristiane (N.11) a mis sur les rails sa sélection pour une victoire facile sur le Jamaïque, le 9 juin 2019 à Grenoble
/ © 2019 AFP

Marta est blessée? Cristiane s’occupe de tout: l’ex-joueuse du PSG a idéalement lancé le Mondial du Brésil avec un triplé face à la novice Jamaïque (3-0), dimanche à Grenoble.

Bien qu’attendu, ce succès face à la 53e nation mondiale est tout sauf anodin pour la Seleçao, qui se présente à la Coupe du monde diminuée par les absences de plusieurs joueuses cadres et une série de neuf revers encaissés lors de la préparation.

Privé de son attaquante vedette Marta, laissée sur le banc pour récupérer d’une blessure à la cuisse gauche, le gang “auriverde” a pu compter sur une autre buteuse expérimentée: Cristiane, 34 ans.

L’ancienne attaquante du PSG a ouvert la marque d’une superbe tête décroisée (15e). Au retour des vestiaires, elle a repris un centre fuyant au second poteau (50e), avant d’inscrire un troisième but sur coup franc avec l’aide de la barre (64e). C’est la première fois qu’une joueuse brésilienne réalise un coup du chapeau en Coupe du monde depuis 1999 au Mexique.

Pour leur première rencontre en phase finale, les “Reggae Girlz” n’ont toutefois pas démérité, résistant en première période, grâce à leur gardienne Sydney Schneider, qui a stoppé un penalty d’Andressa (37e).

Comme pressenti, la recrue des Girondins de Bordeaux Khadija Shaw, 22 ans et 19 buts en qualifications, est la Jamaïcaine qui s’est le plus illustrée devant les 18.000 spectateurs du Stade des Alpes.

À l’image d’une frappe tendue pleine lucarne, décochée aux abords de la surface, qui a contraint en première mi-temps la gardienne brésilienne Barbara à un arrêt de grande classe (29e).

Les Brésiliennes iront défier l’Australie jeudi à Montpellier. Les “Matildas” sont déjà dos au mur après leur surprenante défaite 2-1 face aux Italiennes, que les Jamaïcaines affronteront vendredi à Reims.