Mondial-2019: les Pays-Bas en 8es après un succès brouillon face au Cameroun

La défenseure des Pays Bas Dominique Bloodworth (c) buteuse lors de la victoire 3-1 sur le Cameroun à Valenciennes lors du Mondial le 15 juin 2019
/ © 2019 AFP

Les Pays-Bas ont décroché leur billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine de foot en battant difficilement le Cameroun (3-1), samedi à Valenciennes.

Les Néerlandaises, championnes d’Europe en titre, l’ont emporté grâce à un doublé de Viviane Miedema (41e, 85e) et un autre but de Dominique Bloodworth (48e), tandis que Gabrielle Aboudi Onguene avait momentanément redonné espoir aux siennes (43e).

Après ce deuxième succès, elles prennent la tête du groupe E avec six points, trois longueurs devant le Canada, qui tentera de revenir à leur hauteur dans la soirée face à la Nouvelle-Zélande.

Soutenues par une marée “oranje” de plus de 15.000 supporters qui a mis l’ambiance dans les rues et le stade de Valenciennes, les Bataves ont toutefois rendu une copie moyenne.

Gênées par la puissance physique du Cameroun, les Néerlandaises ont multiplié les imprécisions et ne se sont pas procuré beaucoup d’occasions.

Après un début de rencontre plutôt équilibré, les Néerlandaises ont pris petit à petit le dessus dans un match très engagé.

Elles ont finalement été récompensées à l’issue d’une belle action collective: Shanice Van de Sanden a sollicité le une-deux et centré pour Miedema, qui a ouvert le score d’une splendide tête plongeante (1-0, 41e).

La joie des Bataves a pourtant été de courte durée puisque dans la foulée, les Camerounaises ont égalisé: sur une longue ouverture de Raissa Feudjio dans le dos de la défense, Aboudi Onguene a lobé de la tête la gardienne des Pays-Bas avant de marquer du plat du pied (1-1, 43e).

Les Néerlandaises ont toutefois repris les devants dès la reprise. Décalée côté droit sur un coup franc, Jackie Groenen a centré devant le but. Le ballon mal repoussé par la défense camerounaise est revenu sur Bloodworth, qui a marqué de près (2-1, 48e).

Brouillonnes, les Bataves ne sont parvenues à se mettre à l’abri qu’en toute fin de partie sur une frappe limpide de Miedema (3-1, 85e), quelques minutes après que le Cameroun a frôlé l’égalisation sur un tir d’Henriette Akaba (79e).