Mondial 2019: 10 M de téléspectateurs pour les Bleues, c’est “exceptionnel” pour Le Graët

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, lors d’une conférence de presse à Istra, près de Moscou, le 14 juin 2018
/ © 2019 AFP

Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët s’est félicité samedi des chiffres “exceptionnels” d’audience, près de 10 millions de personnes en clair, du match d’ouverture du Mondial féminin entre les Bleues et la Corée du Sud vendredi (4-0).

M. Le Graët évoquait le chiffre de 9,8 millions sur TF1, en clair, et n’avait pas connaissance à ce moment là de l’audience de 826.000 télespectateurs sur la chaîne cryptée Canal+. Au total, ça fait près de 11 M de télespectateurs.

“Je crois qu’ils reviendront en nombre pour les prochains matchs”, a insisté le dirigeant, en marge de l’assemblée fédérale de l’instance à Paris.

Q: Comment réagissez-vous aux chiffres d’audience du match d’ouverture ?

R: “C’est exceptionnel. Je ne pensais pas qu’hier (vendredi) soir, il y aurait autant de monde devant les écrans, non seulement français, mais également européens. Je crois que c’est un record pour un match féminin. En Europe, c’est 40 millions de téléspectateurs. Il y a une médiatisation importante de votre part (en s’adressant aux journalistes) depuis un mois. Vous l’avez bien vendu! Le Parc était complet, et d’autres étaient devant leur poste ou à l’écoute de la radio. C’est impressionnant. Je n’imaginais pas autant de personnes.”

Q: Le niveau contre la Corée du Sud répond-il aux attentes ?

R: “L’équipe de France donne un bon spectacle depuis longtemps. Les audiences n’ont jamais atteint ce niveau. Ca montre que les Français ont une grande attente pour cette équipe qui joue bien, et est collectivement très agréable. Pour ma part, je la trouve techniquement assez exceptionnelle. Elle a relativement une très grande classe. Contre la Corée du Sud, l’équipe a eu le match en main pratiquement tout le temps. On va progresser petit à petit. Le match de mercredi (contre la Norvège) sera difficile. La France est prête, je le sens depuis un moment. Elle travaille sérieusement. Aujourd’hui, il y a sûrement 13-14-15 joueuses qui peuvent être titulaires, ce n’était pas le cas il y a quelques années.”

Q: Les audiences peuvent-elles encore grimper ?

R: “C’était le match d’ouverture, donc il était important. Mais je pense que ceux qui ont regardé hier (vendredi) soir, ça leur a plu, et je crois qu’ils reviendront en nombre pour les prochains matchs.”