Monacco: Kovac ouvre la porte à un départ pour Onyekuru, Aït Bennasser et Grandsir

Le milieu nigérian de Monaco, Henry Onyekuru (d), tacle le défenseur de Metz, Fabien Centonze, lors du match de Ligue 1 à Longeville-lès-Metz, le 30 août 2020
/ © 2021 AFP

Niko Kovac, l’entraîneur de Monaco, a ouvert la porte à un transfert de l’attaquant nigérian Henry Onyekuru, “qui veut partir”, et a répété ne pas compter sur Youssef Aït Bennasser et Samuel Grandir, vendredi en conférence de presse.

“Henry doit revenir demain (du Nigéria où il est resté auprès de sa femme touchée par le Covid-19, ndlr)”, a explique Kovac suite à une question concernant sa situation de l’attaquant international nigérian, acheté 17 million d’Euros à Everton à l’été 2019.

“On doit attendre ce qui va se passer durant les prochaines semaines”, a-t-il poursuivi. “Mais je pense qu’il veut partir.”

Pour expliquer que le joueur ait progressivement disparu du groupe, ne disputant que deux rencontres en tant que titulaire (pour un total de six cette saison), Kovac a précisé: “Le foot est un sport collectif où il y 25-26 joueurs dans un groupe. Si quelqu’un est meilleur, il est meilleur et joue. Pour un entraîneur, c’est clair. C’est très facile à comprendre”.

Sous contrat avec Monaco jusqu’en juin 2024, Onyekuru intéresse le club turc de Galatasaray où il avait déjà été prêté en janvier dernier.

Concernant le milieu marocain Youssef Aït Bennasser, 24 ans, et l’attaquant français Samuel Grandsir, 24 ans également, respectivement sous contrat avec Monaco jusqu’en 2022 et 2023, Kovac a aussi été très clair.

“Ils savent que le club ne compte pas sur eux cette saison”, a précisé l’entraîneur monégasque. “Ils ont la liberté de trouver un nouveau club. Paul (Mitchell, le directeur sportif de Monaco, ndlr) doit voir quelles sont les possibilités. A leurs agents aussi de voir quelles sont les meilleures solutions pour eux.”

Grandsir, déjà été prêté à Strasbourg et à Brest durant les saisons précédentes, intéresserait le club espagnol de Valladolid. Aït-Bennasser, intéresserait, lui, les Espagnols d’Alavès, selon différents médias.