Médiapro: Gourcuff fustige une économie basée sur la spéculation

Christian Gourcuff, l’entraîneur de Nantes, le 30 août 2020 au stade de La Beaujoire à Nantes.
/ © 2020 AFP

L’entraîneur de Nantes Christian Gourcuff a fustigé vendredi la tendance générale à la spéculation qui risque de coûter cher au football français maintenant que le diffuseur Mediapro ne semble plus en mesure d’apporter la manne promise des droits TV.

“On est dans une spirale de spéculation”, a déclaré l’entraîneur lors d’une conférence de presse avant la réception de Brest dimanche. “Le monde du foot, et pas que le foot, (…) est dans l’emprunt perpétuel et quand il y a un problème comme le Covid, ça devient problématique”.

“Ce n’est pas parce qu’on gagnera moins qu’on jouera moins bien”, a-t-il insisté.

“Mais ça dépasse le cadre du foot, c’est une économie mondiale, on a des financiers qui sont à la tête de tout (…). Dans les clubs aussi, on voit bien avec les fonds d’investissement, ils sont tout à fait dans cette logique”, a dénoncé Gourcuff.

Pour lui, la crise autour de Mediapro aurait dû être anticipée, comme l’a fait la Ligue italienne de football, revenue en 2018 sur sa décision d’accorder les droits de la Serie A au groupe sino-espagnol.