L’attaquant lyonnais Memphis Depay, transcendĂ© par le brassard de capitaine, vient de marquer un but contre le FC Metz au Parc OL, le 26 octobre 2019
Par Francois-Jean TIXIER / © 2019 AFP

Brassard et blessures pour Memphis Depay: fraĂ®chement intronisĂ© capitaine de Lyon, avant tout parce qu’il est le meilleur joueur d’un Ă©quipage sans vĂ©ritable leader, l’attaquant nĂ©erlandais sera encore absent samedi contre Nice (17h30) en Ligue 1. Pas idĂ©al pour inaugurer son capitanat…

Le fer de lance de l’OL s’est encore blessĂ© derrière la cuisse droite en sĂ©lection des Pays-Bas, dont il semble toujours privilĂ©gier les rendez-vous au dĂ©triment de son club, 14e du championnat avant de recevoir l’OGCN pour la 14e journĂ©e de L1.

Pourquoi ne joue-t-il pas ?

C’est la troisième fois en six semaines que Memphis se plaint d’une lĂ©sion aux ischios-jambiers.

Il s’Ă©tait fait mal initialement contre l’Irlande du Nord, le 11 octobre, après avoir inscrit deux buts (3-1). Du coup, Depay avait dĂ» dĂ©clarer forfait le 19 octobre contre Dijon (0-0) afin de pouvoir jouer contre Benfica quatre jours plus tard (dĂ©faite 2-1).

La rechute est vite arrivée: il est sorti à la mi-temps du match retour contre le club lisboète le 5 novembre (3-1) avant de renoncer au déplacement à Marseille (défaite 2-1), cinq jours plus tard.

Cette fois, c’est contre l’Estonie (6-1), un match sans enjeu, que le NĂ©erlandais s’est blessĂ©.

Meilleur buteur de Lyon cette saison (11 buts toutes compĂ©titions), il sera indisponible pour “une durĂ©e indĂ©terminĂ©e” selon l’entraĂ®neur Rudi Garcia. Il manquera le match contre Nice puis celui face au Zenit Saint-PĂ©tersbourg mercredi prochain, rencontre capitale de Ligue des Champions. Et Lyon doit disputer neuf matches en 29 jours…

Un “manque de respect”

Après avoir constatĂ© sa rechute, l’entraĂ®neur lyonnais, Rudi Garcia a Ă©voquĂ© “un manque de respect” .

“Notre colère est logique car Memphis est un joueur très important pour l’OL qui le paie et qui a disputĂ© un match qui n’Ă©tait pas important. Samedi, nous avons dĂ©jĂ  fait des pieds et des mains pour qu’il ne joue pas contre l’Irlande du Nord, j’avais eu Ronald Koeman (sĂ©lectionneur des Pays-Bas). Il connaĂ®t mon sentiment”, a pestĂ© Garcia jeudi.

“Nous avions signalĂ© la nature de sa blessure et nous avions demandĂ© qu’il ne joue pas les deux matches. Memphis avait-il son mot Ă  dire ? C’est toujours le coach qui dĂ©cide”, a-t-il ajoutĂ©, Ă©pargnant ainsi, au moins publiquement, son joueur avec lequel il a eu “une explication”.

Au point mĂŞme d’avoir failli, dans l’Ă©nervement, remettre sa dĂ©cision en jeu pour le capitanat, avant de se raviser au sujet d’un joueur qui, depuis son arrivĂ©e Ă  Lyon, a souvent privilĂ©giĂ© sa sĂ©lection.

De fait, Depay a toujours considĂ©rĂ© l’Olympique lyonnais comme un tremplin vers d’autres destinations plus huppĂ©es.

“Lyon est un grand club mais pas l’un des cinq meilleurs europĂ©ens”, avait-il confiĂ© Ă  Helden, un magazine nĂ©erlandais en janvier 2019.

“Je veux aller dans un club comme le Real Madrid, le FC Barcelone, Chelsea, Manchester City, le PSG ou le Bayern”, avait dĂ©clarĂ© le joueur, qui ne jouait pas Ă  Manchester United quand Lyon l’a recrutĂ© pour 16 millions d’euros en janvier 2017.

De son cĂ´tĂ©, le sĂ©lectionneur Ronald Koeman a soutenu, le 12 novembre, que Memphis “devrait ĂŞtre dans un club qui soit en course pour les plus grands trophĂ©es”. Mais encore faut-il recevoir des offres…

Capitaine par défaut

MalgrĂ© cela, le NĂ©erlandais a hĂ©ritĂ© du brassard pour la saison, par dĂ©faut face Ă  l’absence de vrais leaders dans l’effectif, une carence plusieurs fois soulignĂ©e par le directeur sportif Juninho.

“Memphis s’est montrĂ© Ă  la hauteur sur et en dehors du terrain. Il fait des efforts au niveau de la langue pour progresser”, a soulignĂ© Garcia, prĂ©cisant que l’attaquant avait “mĂŞme commencĂ© Ă  prendre des cours de français”… Après bientĂ´t trois ans de prĂ©sence.

Samedi contre Nice, le capitaine sera le latĂ©ral LĂ©o Dubois, l’un des six joueurs Ă  avoir dĂ©jĂ  portĂ© le brassard depuis l’arrivĂ©e de Garcia le 14 octobre. En attendant le retour de Memphis Depay…