Lyon: deux “Daltons” envahissent le terrain lors du match OL-Sparta Prague

Deux spectateurs en habits de Dalton ont pénétré sur la pelouse lors du match de Ligue Europa Lyon-Sparta Prague, le 4 novembre 2021 à Décines-Charpieu
/ © 2021 AFP

Deux “Daltons”, du nom d’un collectif de rappeurs lyonnais déjà connu pour ses rodéos urbains en moto dans le centre ville de Lyon, ont envahi la pelouse, jeudi soir, lors du match de football OL-Sparta Prague, a constaté un journaliste de l’AFP.

A la 39e minute de jeu, deux d’entre eux ont couru sur le terrain, comme à leur habitude revêtus de tenues rayées jaune et noir à la Dalton. Provoquant quelques minutes d’interruption, ils ont finalement été interpellés, sous les sifflets des spectateurs.

Les images ont été aussitôt diffusées sur le compte Instagram du collectif.

L’OL s’expose à des sanctions de l’UEFA à la suite de ces incidents. Ce n’est en effet pas la première fois que le club est pointé du doigt pour défaut de sécurité dans son stade.

Le chef de presse de l’OL, Pierre Bideau, a précisé qu’il ne s’agissait pas de supporters du club.

“Je pense que ce sont des trucs qui pénalisent les équipes, les clubs. Cela marque un temps d’arrêt dans le match. Ce n’est pas bien de faire ce genre de truc”, a réagi Islam Slimani (attaquant de l’OL, auteur de deux buts).

L’entraîneur de l’OL, le Néerlandais Peter Bosz, a préféré quant à lui ne pas réagir afin de “ne pas faire de publicité à ces gens qui ne méritent pas que l’on parle d’eux”.

Fin octobre, un motard “Dalton” avait été placé en garde à vue après un rodéo urbain dans le centre ville de Lyon. Le jeune homme, qui se trouvait seul sur sa moto, a été interpellé, tandis que deux autres personnes chevauchant une seconde moto étaient en fuite.

Sur des vidéos et des photos diffusées sur le compte Instagram de ce collectif de rappeurs, on pouvait notamment voir les trois motards, cagoulés et masqués, vêtus de tenues rayées jaune et noir. Une des deux motos est peinte avec les mêmes couleurs.

Sur Twitter, la préfecture du Rhône avait dénoncé un “comportement irresponsable”. “Ces individus ne portent aucun message. Ce sont des délinquants”, a-t-elle ajouté.

Samedi 23 octobre, la police avait déjà interpellé, à Lyon, trois membres des “Dalton”, les quatre bandits-bagnards de la bande dessinée Lucky Luke. Ils doivent être jugés le 26 novembre.

Fin août, un autre membre des “Dalton”, à qui il était reproché d’avoir organisé quatre rodéos dans le 8e arrondissement et sur le périphérique entre le 14 février et le 17 juin, avait été condamné à neuf mois de prison ferme.

Mehdi Fiad, 30 ans, alias “Many GT”, avait assuré qu’il s’agissait de tournages de clips.