Le gardien de Rennes Edouard Mendy expulsé dès le début du match contre Cluj, en Ligue Europa, le 24 octobre 2019 au Roazhon Park
/ © 2019 AFP

Saint-Etienne, incapable de battre les Ukrainiens d’Olexandriya (1-1), et Rennes, rĂ©duit Ă  neuf et battu par les Roumains de Cluj (1-0), sont derniers de leur groupe Ă  l’issue de la 3e journĂ©e de Ligue Europa marquĂ©e par le show de PĂ©pĂ© avec Arsenal.

. Rennes voit rouge puis noir

Avec deux cartons rouges Ă  l’entame de chaque pĂ©riode, la mission est vite devenue impossible pour les Rennais face aux Roumains de Cluj (1-0)

L’exclusion du gardien breton Edouard Mendy, après seulement cinq minutes de jeu a jetĂ© le tout jeune PĂ©pĂ© Bonet dans le grand bain.

Et le portier de 16 ans s’est inclinĂ© sur le coup franc qui a suivi (9e). Avant d’ĂŞtre fautif d’une mauvaise relance, sur l’action qui a conduit au carton rouge d’Eduardo Camavinga (46e).

A neuf et sans sa rĂ©vĂ©lation de ce dĂ©but de saison, Rennes a perdu et reste dernier de son groupe (1 pt), Ă  5 unitĂ©s d’une place qualificative pour les 16es de finale.

. Saint-Etienne patine

Incapables de battre le club ukrainien d’Olexandriya (1-1), les Verts sont bons derniers de leur groupe (2 pts) mais restent Ă  trois longueurs des deux premières places.

Les hommes de Claude Puel ont manquĂ© de prĂ©cision face au but, Ă  l’image de Romain Hamouma (66e, 90e), lors d’une soirĂ©e qui brĂ»lera sans doute l’esprit de Gabriel Silva.

Au bord des larmes après avoir ouvert le score, le BrĂ©silien, qui rejouait pour la première fois depuis huit mois et une rupture du tendon d’Achille gauche, s’est figĂ© dans la mĂŞme position, Ă  genoux et le visage entre ses mains, quand il a trompĂ© son propre gardien en dĂ©tournant un centre ukrainien.

. Arsenal à réaction

Les Gunners, pilonnĂ©s par GuimarĂŁes, ont arrachĂ© la victoire face aux Portugais grâce Ă  Nicolas PĂ©pĂ©, dont l’entrĂ©e en jeu (75e) a dynamitĂ© la rencontre.

De deux missiles sur coup franc (80e et 90e+3), l’ancien Lillois, en demi-teinte depuis son arrivĂ©e Ă  Londres, a offert le succès Ă  l’Ă©quipe d’Unai Emery qui a souffert pendant une grande partie du match.

Elle Ă©tait mĂŞme encore menĂ©e 2-1 jusqu’Ă  dix minutes de la fin du temps rĂ©glementaire et le dĂ©but du show PĂ©pĂ©.

Cette victoire sur le fil permet à Arsenal de conserver la tête du groupe (9 pts) et de rebondir après le revers à Sheffield lundi (1-0).

. Manchester United assure

Les Red Devils ont repris les commandes de leur groupe (7 pts) au Partizan Belgrade grâce Ă  un penalty transformĂ© en Serbie par le Frenchy Anthony Martial (1-0), de retour de blessure depuis ce week-end et le derby contre Liverpool (1-1). Un troisième but cette saison pour l’ex-MonĂ©gasque en seulement cinq matches. Une des rares satisfactions de la soirĂ©e pour Manchester United, pas franchement convaincant.

CoincĂ© Ă  la 14e place de Premier League, MU n’avait plus gagnĂ© Ă  l’extĂ©rieur depuis sa qualification invraisemblable Ă  Paris en 8e de finale retour de la Ligue des champions en mars (3-1).