L’attaquant stéphanois Loïs Diony à la lutte avec le défenseur de La Gantoise Michael Ngadeu-Ngadjui à Geoffroy-Guichard, le 28 novembre 2019
/ © 2019 AFP

Incapables de marquer un but face à La Gantoise, Saint-Etienne a concédé un nouveau résultat nul face au club belge (0-0), jeudi au stade Geoffroy-Guichard en match de la 5e journée de la Ligue Europa dont les Verts sont désormais désormais éliminés.

Le bilan de la campagne européenne du club stéphanois, qui devait absolument gagner pour continuer d’espérer une qualification pour les 16es de finale, est d’une défaite en ouverture de la compétition contre La Gantoise (3-2) suivie de quatre nuls.

L’ASSE, qui ne s’est d’ailleurs plus imposée en Ligue Europa depuis le 8 décembre 2016 à Anderlecht (3-2), mais qui n’avait pas non plus joué l’épreuve ces deux dernières saisons, est 3e de son groupe avec quatre longueurs de retard sur le club allemand de Wolfsburg (2e), qualifié comme La Gantoise (1er), et sur le terrain duquel il jouera pour terminer son parcours, le 12 décembre.

Pourtant, Saint-Etienne, malgré encore de nombreux absents, peut nourrir des regrets après son match contre l’équipe belge qu’ils ont totalement dominée avec une animation offensive très intéressante, malheureusement pénalisée par un manque de percussion dans la zone de décision.

Dimanche, déjà, les Verts avaient concédé un résultat nul sur leur terrain en championnat de France, face à Montpellier (0-0).

C’est l’une des raisons des difficultés de l’équipe stéphanoise à domicile où elle n’a gagné que deux fois cette saison contre Lyon et Monaco (1-0).

L’entraîneur Claude Puel avait créé la surprise en titularisant Loïs Diony au poste d’avant-centre, lequel n’avait plus joué depuis le 6 octobre contre l’OL.

Décevant depuis son arrivée dans le Forez pour dix millions d’euros en provenance de Dijon, il y a deux ans et demi, Diony a une nouvelle fois confirmé ses insuffisances, notamment pour ce niveau : il n’a converti aucune des occasions qui se sont présentées à lui (7, 17, 45+1) alors qu’un tir de Denis Bouanga a touché la barre transversale (29).

En seconde période, Bouanga, avec une tentative passant le long de la cage de Thomas Kaminski à la réception d’un centre délivré de l’aile droite, a une nouvelle fois été très dangereux (54) alors qu’un tir puis une reprise de la tête de Mahdi Camara sont passés de peu à côté (57, 79).

Alors que La Gantoise a terminé la rencontre à dix après l’exclusion de Michael Ngadeu-Ngadjui pour une faute de Bouanga qui filait au but (76), l’entrée peut-être un peu tardive (79) de Robert Beric en pointe n’a pas apporté le bonus escompté.

Dimanche, Saint-Etienne se déplacera à Rennes, autre club français éliminé de la Ligue Europa.