Ligue des champions: sommet Chelsea-Real Madrid en quarts, l’Atlético défie City

Les affiches des quarts de finale de la Ligue des Champions, après le tirage au sort effectué, le 18 mars 2022 au siège de l’UEFA à Nyon
/ © 2022 AFP

Le choc Chelsea-Real Madrid sera le sommet des quarts de finale de la Ligue des champions début avril, après le tirage au sort réalisé vendredi à Nyon (Suisse) qui a offert un autre duel alléchant entre Manchester City et l’Atlético Madrid.

Les Merengue ont rendez-vous à Londres chez le tenant du titre le 5 ou 6 avril pour la manche aller, avant un match retour prévu le 12 ou 13 avril en Espagne.

Plus qu’un choc, c’est aussi une revanche, après la demi-finale de la saison passée, remportée par les hommes de Thomas Tuchel, 2-0 à domicile après un match nul 1-1 à l’aller.

Ballottés en interne par les sanctions visant leur propriétaire russe Roman Abramovitch, les Blues visent le doublé dans un climat particulier. Les restrictions imposées par le gouvernement britannique risquent de compliquer leur voyage à Madrid, car le budget maximal que l’équipe londonienne peut dépenser pour organiser ses déplacements est désormais de 20.000 livres, soit 24.000 euros…

L’Atlético Madrid d’Antoine Griezmann, tombeur de Manchester United et de Cristiano Ronaldo en huitièmes, aura lui un nouveau déplacement à Manchester à son programme, lors du match aller contre les “Citizens”, toujours en quête de leur premier sacre après la finale perdue en 2021.

Liverpool, vainqueur de l’édition 2019 et le Bayern Munich, sacré après le “Final 8” de 2020, sont relativement épargnés par ce tirage: ils affronteront respectivement le Benfica Lisbonne et Villarreal, avec le match retour à domicile.

Le tirage des demi-finales a également été réalisé: le vainqueur de Manchester CityAtlético affrontera celui de ChelseaReal Madrid dans une demie de rêve et potentiellement une revanche de la finale de 2021, tandis que l’autre affiche pourrait voir s’opposer Liverpool au Bayern, les 26-27 avril et 3-4 mai.

La finale de l’épreuve, initialement prévue à Saint-Pétersbourg avant d’être relocalisée au Stade de France près de Paris en réaction à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, est programmée le 28 mai en clôture de la saison.