Ligue 2: Toulouse freiné, Sochaux n’en profite pas

L’entraîneur Omar Daf et le FC Sochaux, ici lors de la réception de Saint-Etienne, le 11 février 2021, n’ont pas profité du faux pas de Toulouse
/ © 2021 AFP

Sochaux a manqué l’occasion de prendre la tête de la Ligue 2, tenu en échec par Quevilly-Rouen 1-1, et doit plutôt regarder derrière au classement, où Ajaccio et Le Havre se rapprochent après leurs victoires face à Nancy et Pau lors de la 13e journée samedi.

Après le match nul 2-2 de Toulouse face au Paris FC en ouverture de cette journée de championnat, Sochaux avait l’occasion de ravir la première place au Téfécé.

Tous les regards étaient donc braqués sur le Stade Bonal, à raison puisque c’est là qu’a été inscrit le premier but de la soirée, mais il a été l’oeuvre de Gbelle (2e), l’attaquant de Quevilly-Rouen. Surpris d’entrée, les Sochaliens ont ainsi rejoint le vestiaire menés.

Mais dès le début de la seconde période, l’ailier sochalien Do Couto a égalisé (47e) après un bon travail d’Ambri sur le côté droit, relançant les Lionceaux, qui ont ensuite copieusement dominé la partie, en vain.

Les statistiques ont de quoi faire enrager les supporters sochaliens: 70% de possession de balle, neuf tirs, dont quatre cadrés, mais un match nul pour le FCSM, qui reste toutefois invaincu sur ses six derniers matches (quatre victoires et deux nuls)”.

Sochaux (27 points) voit même revenir Ajaccio (25 pts) et Le Havre (24 pts) dans son dos. Les Ajacciens ont dominé Nancy 2-0 à domicile grâce à un but de Moussiti-Oko (3e) au terme d’une superbe action collective et une autre jolie réalisation de Nouri, d’une frappe enroulée à l’entrée de la surface après un crochet.

Les Havrais se sont imposés face à Pau sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un but contre son camp de Kouassi (15e).

Caen a été tenu en échec par Dunkerque 1-1 et reste englué dans le milieu de tableau (10e). Les Caennais menaient pourtant grâce à un bijou de Chahiri : à l’arrêt dans la surface de l’USL, l’ailier gauche s’est défait de trois défenseurs par une série de dribbles avant d’ajuster Maraval. Un but digne d’un joueur de futsal, finalement éclipsé par l’égalisation de Tchokounté (84e).

Dans le bas de tableau, Amiens a gagné une place grâce à sa large victoire 3-0 sur Valenciennes au Stade de la Licorne, mais reste dans la zone rouge (18e).

Lundi, Auxerre (5e, 20 pts) recevra Bastia dans l’espoir de rejoindre le quatuor de tête, qui se tient en quatre points.

L’entraîneur Omar Daf et le FC Sochaux, ici lors de la réception de Saint-Etienne, le 11 février 2021, n’ont pas profité du faux pas de Toulouse
/ © 2021 AFP

Sochaux a manqué l’occasion de prendre la tête de la Ligue 2, tenu en échec par Quevilly-Rouen 1-1, et doit plutôt regarder derrière au classement, où Ajaccio et Le Havre se rapprochent après leurs victoires face à Nancy et Pau lors de la 13e journée samedi.

Après le match nul 2-2 de Toulouse face au Paris FC en ouverture de cette journée de championnat, Sochaux avait l’occasion de ravir la première place au Téfécé.

Tous les regards étaient donc braqués sur le Stade Bonal, à raison puisque c’est là qu’a été inscrit le premier but de la soirée, mais il a été l’oeuvre de Gbelle (2e), l’attaquant de Quevilly-Rouen. Surpris d’entrée, les Sochaliens ont ainsi rejoint le vestiaire menés.

Mais dès le début de la seconde période, l’ailier sochalien Do Couto a égalisé (47e) après un bon travail d’Ambri sur le côté droit, relançant les Lionceaux, qui ont ensuite copieusement dominé la partie, en vain.

Les statistiques ont de quoi faire enrager les supporters sochaliens: 70% de possession de balle, neuf tirs, dont quatre cadrés, mais un match nul pour le FCSM, qui reste toutefois invaincu sur ses six derniers matches (quatre victoires et deux nuls)”.

Sochaux (27 points) voit même revenir Ajaccio (25 pts) et Le Havre (24 pts) dans son dos. Les Ajacciens ont dominé Nancy 2-0 à domicile grâce à un but de Moussiti-Oko (3e) au terme d’une superbe action collective et une autre jolie réalisation de Nouri, d’une frappe enroulée à l’entrée de la surface après un crochet.

Les Havrais se sont imposés face à Pau sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un but contre son camp de Kouassi (15e).

Caen a été tenu en échec par Dunkerque 1-1 et reste englué dans le milieu de tableau (10e). Les Caennais menaient pourtant grâce à un bijou de Chahiri : à l’arrêt dans la surface de l’USL, l’ailier gauche s’est défait de trois défenseurs par une série de dribbles avant d’ajuster Maraval. Un but digne d’un joueur de futsal, finalement éclipsé par l’égalisation de Tchokounté (84e).

Dans le bas de tableau, Amiens a gagné une place grâce à sa large victoire 3-0 sur Valenciennes au Stade de la Licorne, mais reste dans la zone rouge (18e).

Lundi, Auxerre (5e, 20 pts) recevra Bastia dans l’espoir de rejoindre le quatuor de tête, qui se tient en quatre points.