Ligue 1: vainqueur de Strasbourg, Dijon toujours en vie

Dijon (AFP) – Dijon est toujours vivant: un but du Sud-coréen Chang-Hoon Kwon inscrit au bout du temps additionnel a permis à Dijon de s’imposer face à Strasbourg (2-1) et d’entretenir l’espoir de son maintien en Ligue 1, samedi sur son terrain en match de la 36e journée.

Le DFCO, certes toujours 19e, reste à deux longueurs de Caen (18e et barragiste) mais revient à deux points de Monaco (17e), battu à Nîmes (1-0).

Sur un dernier long ballon dévié par Stefan Mitrovic, Kwon, entré en jeu peu avant à la place de Florent Balmont (74) a marqué un but un peu heureux en frappant en première intention pour tromper le gardien Matz Sels (90+4).

Pour les Dijonnais, la victoire était impérative. Durant les vingt premières minutes, ils se sont globalement montré à la hauteur de l’enjeu et ont réussi à ouvrir la marque sur un penalty transformé par Julio Tavares et accordé pour une faute d’Adrien Thomasson sur Naïm Sliti (39).

Tavares, qui n’a inscrit que quatre buts cette saison, n’avait plus marqué depuis le 18 août et son doublé face à Nantes (2-0).

Ce premier but a récompensé les Dijonnais qui s’étaient créés plusieurs occasions par Tavares (5, 21) et Wesley Saïd (13) avant qu’ils ne connaissent un passage à vide qui aurait pu permettre à Strasbourg de marquer si Jordan Marié n’avait sauvé son équipe sur la tentative de Lebo Mothiba (33).

Toutefois, le Racing a été proche de l’égalisation avec une tête de Ludovic Ajorque heurtant le poteau (44).

Ce dernier a toutefois réussi à remettre les deux équipes à égalité sur une reprise de près au deuxième poteau après un corner joué par Thomasson (68).

Auparavant, le gardien Alex Runnarsson avait sauvé le DFCO devant Anthony Goncalves (56).

Et ensuite les Dijonnais, avant d’arracher la victoire, ont été proches de la rupture mais le portier islandais a été décisif devant Nuno Da Costa (72) ou encore sur un tir de Goncalves (74) alors qu’Ajorque a manqué le cadre à bout portant (76).