Ligue 1 : vainqueur à Clermont, Marseille retrouve le podium

L’attaquant turc de Marseille Cengiz Under, à la lutte avec le milieu de terrain uruguayen de Clermont Jonathan Iglesias, lors de la 12e journée de Ligue 1, le 31 octobre 2021 au Stade Gabriel-Montpied
/ © 2021 AFP

Un but du Turc Cengiz Ünder a permis à Marseille de renouer avec la victoire (1-0) dimanche sur le terrain de Clermont en match de clôture de la 12e journée de Ligue 1 au cours duquel les Phocéens ont fait preuve de réalisme et de rigueur.

L’OM, qui restait sur deux résultats nuls face au Paris Saint-Germain (0-0) et Nice (1-1), mercredi dans une rencontre à rejouer, passe Lens (4e) au classement, pour se hisser à la 3e place à un point de Nice (2e), dauphin des Parisiens.

De leur côté, les Clermontois, qui n’ont gagné qu’une fois sur les dix dernières journées, restent au 15e rang avec quatre points d’avance sur la place de barragiste occupée par Brest (18e).

Après une première occasion obtenue par Cheick Dieng dont la tentative a été détournée du pied par le gardien Arthur Desmas (15), Ünder a marqué son cinquième but de la saison, son quatrième en Ligue 1, d’un tir du gauche après avoir bien fixé, de la droite, le portier auvergnat (25).

Sur l’action, les joueurs du CF63 ont réclamé, sans succès, une faute de Dieng sur Jonathan Iglesias à la récupération du ballon.

Les Marseillais, dont c’était le deuxième tir cadré de la première période, sur autant de tentatives, n’avaient plus ouvert la marque en championnat depuis le 19 septembre et leur victoire sur Rennes (2-0).

La victoire de l’OM, seulement sa deuxième sur ses neuf derniers matches toutes compétitions confondues, qui a débuté sans Dimitri Payet et Arkadiusz Milik, relégués sur le banc et entrés en seconde période (57), ne souffre pas de contestation au cours d’une rencontre assez pauvre en occasions de but.

Guendouzi omniprésent

Malgré un peu de fébrilité derrière, les Phocéens ont bien maîtrisé le match sous l’impulsion de Mattéo Guendouzi qui a rayonné dans l’entrejeu et avec une large possession du ballon face à un adversaire un peu statique et totalement inoffensif avant la mi-temps (4 tirs, 0 cadré).

En seconde période, l’OM aurait pu marquer à nouveau mais Desmas s’est interposé devant Konrad de la Fuente (46), Ünder (73) et sur une reprise de la tête de Milik (74).

De son côté, Clermont a manqué l’occasion d’égaliser par Jim Allevinah dont le tir a été repoussé par le gardien Pau Lopes qui a réalisé pour le coup son seul arrêt du match (67).

Les entrées, à l’heure de jeu, du buteur Mohamed Bayo, sur le banc en guise de sanction après son accident de la circulation le 24 octobre, de Jason Berthomier et Jodel Doussou n’ont pas inversé le cours de la rencontre.

Même si, dans le temps additionnel les Auvergnats ont espéré obtenir un penalty pour une faute de main de Leonardo Balerdi mais refusé après appel à la vidéo, le ballon ayant préalablement touché le pied du défenseur (90+2).

Jeudi, Marseille jouera une partie de son avenir en Ligue Europa au Vélodrome contre la Lazio Rome pour accrocher la 2e place du groupe E avant de recevoir Metz, dimanche.

Pour le CF63, ce sera un déplacement chez la lanterne rouge, Saint-Etienne, dimanche également dans un match de bas de classement, joué à huis clos, où les points vaudront cher pour les deux clubs.