Ligue 1: ultra réaliste, Monaco fait plier Clermont

La joie de l’attaquant allemand de Monaco Kevin Volland (d), après avoir marqué le 2e but face à Clermont, lors de la 8e journée de Ligue 1, le 26 septembre 2021 au stade Gabriel-Montpied
/ © 2021 AFP

Mené d’entrée, Monaco a fait preuve de réalisme pour remporter son deuxième succès consécutif, son troisième de la saison en Ligue 1, aux dépens de Clermont (3-1), dimanche au stade Gabriel-Montpied au terme d’un match animé de la 8e journée.

Les Monégasques, sur une série de quatre rencontres sans défaite toutes compétitions confondues, se hissent dans la première moitié du classement (8es).

De son côté, le CF63, après un bon début de saison, mais qui n’a plus gagné depuis six journées et a encaissé dix-neuf buts, glisse dans la seconde partie, au 15e rang.

Mohamed Bayo a pourtant ouvert la marque dès la 7e minute à la réception d’un centre délivré de l’aile gauche de Vital N’Simba à la conclusion d’une belle action collective, validant les prises d’initiative initiales de son équipe et portant son total personnel de buts à quatre.

Trois tirs cadrés, trois buts

Malheureusement pour eux, les Clermontois, qui n’ont cadré que quatre fois sur douze tentatives, se sont fait punir en manquant de réalisme pour creuser l’écart à l’image de Bayo qui a raté deux belles occasions (17e, 44e) alors que Jason Berthomier aurait pu prétendre à un penalty (24e).

Sans compter aussi deux bonnes opportunités de Jodel Dossou en seconde période (53e, 67e).

A l’inverse, Monaco, qui a manqué son entame de match, a su revenir peu à peu dans la partie et faire preuve d’une froide efficacité avec trois buts pour trois tirs cadrés (sur six tentés) avec notamment deux passes décisives de Caio Henrique.

La première pour Wissam Ben Yedder qui a égalisé à la 26e minute en inscrivant son 4e but de la saison et son troisième de la semaine après son doublé contre Saint-Etienne mercredi (3-1).

Il a aussi servi Kevin Volland qui a repris un centre de l’arrière gauche brésilien de l’ASM (2-1, 48e).

Preuve de son efficacité et des difficultés dans le jeu des Monégasques, l’Allemand, lui aussi buteur contre les Verts, n’a, sur l’action, touché alors que son deuxième ballon dans la surface de réparation.

Sofiane Diop, entré à la mi-temps a porté le score à 3-1 dans le temps additionnel, à la conclusion d’un contre. Servi par Myron Boadu, le jeune Monégasque (21 ans) a marqué sur une “Madjer”, en profitant d’une faute de main d’Arthur Desmas (90+1).

Monaco n’a donc pas eu beaucoup d’opportunités et le jeu développé dans la première demi-heure n’a pas plu à l’entraîneur Niko Kovac qui a décidé de sanctionné son milieu Youssouf Fofana, remplacé dès la 36e minute par le Belge Eliot Matazo.

Après la mi-temps, l’entrée en jeu de Diop à la place d’Aleksandr Golovine a réellement apporté une plus value au jeu de l’ASM qui doit encore progresser défensivement pour se mêler à la lutte du haut de tableau.

Le club princier a encaissé au moins un but sur chacun de ses huit matches de championnat (onze buts au total pour onze inscrits).

Mais Monaco a su faire preuve de solidarité et de solidité en fin de match pour préserver sa victoire face à la pression exercée par les Clermontois.