L’attaquant ghanéen de Strasbourg Majeed Waris trompe le gardien de Reims Nicolas Lemaître, le 9 février 2020 au stade de la Meinau à Strasbourg
/ © 2020 AFP

Strasbourg a fait craquer Reims, la deuxième meilleure défense de Ligue 1, à l’issue d’une prestation aboutie (3-0) et gagne trois places pour s’installer au sixième rang du classement, dimanche lors de la 24e journée.

La troisième aura été la bonne pour les Alsaciens! Après deux nuls sans but au Stade-Delaune (0-0), en championnat mi-août puis en Coupe de la Ligue début janvier (victoire des Champenois aux tirs au but), les joueurs de Thierry Laurey ont enfin réussi à forcer le verrou rémois.

Dans un stade de la Meinau comme toujours bouillant, les Strasbourgeois ont fait la différence après le repos grâce à Alexander Djiku (50e), Majeed Waris (82e) et Kenny Lala sur penalty dans le temps additionnel (90e+4).

Strasbourg, qui a remporté trois de ses quatre dernières rencontres de championnat, n’en finit plus de remonter au classement ! Dernier au soir de la 10e journée, le Racing pointe désormais à la sixième place avec 36 points, à seulement cinq longueurs du troisième, Rennes.

A l’inverse, Reims n’a pris que six points en six matches de L1 en 2020 et recule à la dixième place avec 33 unités au compteur.

Après une première période animée mais sans réelle occasion franche, les Alsaciens ont trouvé la faille dès la reprise: sur un corner de Dimitri Liénard, le ballon a rebondi sur la poitrine de Stefan Mitrovic et Djiku a conclu de la tête à bout portant.

Puis Adrien Thomasson a failli doubler la mise en profitant d’un ballon relâché par Nicolas Lemaître, mais Axel Disasi a dégagé le ballon devant sa ligne (65e).

Waris, la recrue hivernale, n’a, lui, pas laissé passer sa chance et a marqué après une superbe passe de Ludovic Ajorque, son deuxième but en quatre matches avec Strasbourg, avant que Lala ne corse l’addition sur penalty.