Ligue 1: Sow donne sa première victoire à Saint-Etienne

Le défenseur guinéen de Saint-Etienne Saïdou Sow marque le 3e but de la victoire dans le temps additionnel (3-2) face à Clermont, lors du match de la 13e journée de Ligue 1, disputé à huis clos, le 7 novembre 2021 au Stade Geoffroy-Guichard
/ © 2021 AFP

Les Verts décollent enfin: un but du jeune défenseur Saïdou Sow au bout du temps additionnel a permis à Saint-Etienne d’arracher sa première victoire de la saison en s’imposant 3 à 2 aux dépens de Clermont qui menait pourtant 2 à 0.

Du coup, les Stéphanois laissent la lanterne rouge à Metz qu’ils devancent d’un point (9 contre 8) alors que Clermont concède pour la première fois sa troisième défaite de suite en L1 et reste au 15e rang (13 pts).

Sow, qui avait déjà égalisé contre Angers (2-2) le 22 octobre, a repris de la tête un corner joué de la droite par Arnaud Nordin pour inscrire le troisième but (90+4) deux minutes après l’égalisation obtenue par Jean-Philippe Krasso, lui aussi sur un corner joué de la droite (90+2), toujours par Nordin dont l’entrée à la 67e minute à été déterminante.

Pour l’ASSE, une nouvelle fois à réaction dans un stade sanctionné d’un huis clos, Nordin avait auparavant réduit la marque après un centre de la droite de Mahdi Camara et une remise malencontreuse de Jonathan Iglésias (78e) après avoir trouvé la barre transversale à la suite d’un bon travail de Wahbi Khazri (73e).

Clermont avait pourtant pris l’avantage par Mohamed Bayo, de nouveau titulaire. Le Guinéen avait devancé Sow au premier poteau après un centre délivré de l’aile gauche par Nsimba (59e) pour son septième but de la saison.

Jason Berthomier avait ensuite porté le score à 2-0 en reprenant également un centre de la gauche adressé par Jim Allevina avec un ballon habilement laissé par Bayo (64e).

Cette victoire sera-t-elle de nature à apaiser la colère des supporters ? Pas sûr.

Avant et au début de la rencontre, ils étaient un millier à manifester avec chants, pétards, fumigènes et banderoles devant le stade où d’importantes forces de police avaient été déployées.

Ils ont de nouveau réclamé les départs de Claude Puel, dont la position reste malgré tout inconfortable, et des deux actionnaires, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer.

Le processus de cession du club pourrait s’accélérer d’ici la fin de l’année avec une entrée en négociations exclusives avec un candidat repreneur dans les prochaines heures.