Ligue 1: Saint-Etienne gagne à Nice, la crise change de camp

L’attaquant de Saint-Etienne, Charles Abi, félicité par ses coéquipiers, après avoir ouvert le score lors du match de L1, le 31 janvier 2021 sur la pelouse de l’Allianz Riviera à Nice
/ © 2021 AFP

Nice, qui s’effondre au classement, s’est de nouveau incliné à domicile cette saison, cette fois-ci contre une équipe de Saint-Etienne pourtant en crise (1-0), dimanche en début d’après-midi à l’Allianz Riviera.

Les Aiglons n’ont plus gagné à domicile en Ligue 1 depuis le 3 octobre dernier (2-1 contre Nantes, 6e journée), et depuis le 29 octobre (1-0 Beer-Sheva, 2e journée de Ligue Europa), toutes compétitions confondues.

C’était du temps de Patrick Vieira entraîneur. Il y a une éternité. Depuis le limogeage du champion du monde 98, son successeur, Adrian Ursea, n’a rien changé. Et, avec 26 points, le Gym dégringole au classement…

Pourtant, Saint-Etienne, qui se relance avec désormais 22 points, apparaissait, avant la rencontre, comme la victime idoine.

Après deux points récoltés en quatre matches en 2021, après une semaine difficile à la suite de la débâcle à domicile dans le derby contre Lyon (0-5), après avoir eu à faire face à la grogne des supporteurs venus envahir, pacifiquement, le centre d’entraînement à L’Etrat samedi, les Verts, en crise, se devaient de revenir de Nice sans perdre.

Ils ont fait mieux. En marquant à la toute fin d’un d’un match qu’ils avaient dominé, mais sans être assez adroits. Et grâce à une vraie reprise d’avant-centre du remplaçant Charles Abi sur un centre de Miguel Trauco (1-0, 88e).

Auparavant, aucune équipe n’avait pris trop de risque. D’ailleurs, le premier tir cadré de la rencontre a été l’œuvre de Kasper Dolberg, sur coup-franc à la 65e minute! Jessy Moulin n’a pas eu de mal à le maîtriser.

Dans un match où Nice a systématiquement défendu à cinq, Saint-Etienne n’a jamais tremblé. Tour à tour, Romain Hamouma (21e), Denis Bouanga (32e, 42e, 71e et 75e) et Arnaud Nordin (54e) ont été trop maladroits pour offrir la victoire aux Verts. Jusqu’à cette 88e minute…