Ligue 1: Raphinha, le Brésilien “qu’il fallait” à Rennes

L’ailier brésilien Raphinha avec le Sporting Portugal lors du match face à Guimaraes à Lisbonne, le 27 avril 2019
/ © 2019 AFP

L’ailier brésilien Raphinha, âgé de 22 ans, a été présenté mardi comme “le joueur qu’il fallait” pour le Stade Rennais, au point de mettre 21 millions d’euros sur la table pour le faire venir du Sporting Portugal, à la fin du mercato.

“Nous le suivions depuis très longtemps mais c’était compliqué car sa clause de cession était très élevée: 60 millions”, a indiqué le président rennais, Olivier Létang, sans vouloir confirmer le montant du transfert pourtant communiqué par le club portugais à son autorité boursière.

Aux commandes du club “depuis 21 mois”, Létang a quand même indiqué que c’était “le plus gros transfert de l’histoire moderne du Stade Rennais”, pour recruter ce jeune attaquant né et élevé à Porto Alegre, dans le même quartier que Ronaldinho Gaucho, l’ancienne star du Paris SG.

“C’est un joueur d’élimination, de percussion, de dribbles, capable de faire les dernières passes et de marquer des buts, en gagnant des un contre un. Il complète les caractéristiques de nos autres joueurs offensifs et il peut jouer en deuxième attaquant axial”, aux côtés de Mbaye Niang, a souligné Julien Stéphan, le coach rennais.

Rennes, qualifié pour la Ligue Europa, a subi dimanche à domicile, face à Nice (2-1), sa première défaite de la saison en Ligue 1, avec en pointe un duo Niang-Siebatcheu qui pesait lourd mais manquait de rapidité.

Raphinha et Martin, pour changer de système

L’arrivée de Raphinha (de son vrai nom Raphael Dias Belloli), comme celle du milieu de terrain polyvalent Jonas Martin (ex-Montpellier et Strasbourg), 29 ans, également présenté mardi, “va nous permettre d’avoir d’autres options, pour pouvoir changer de système pendant un match, pour être moins lisible par l’adversaire”, a souligné Stéphan.

Le jeune Brésilien a déjà joué plus de 100 matches chez les pros, depuis son arrivée dans l’anonymat d’un petit club portugais, le Vitoria Guimaraes. Il a remporté l’an dernier la Coupe du Portugal et la Coupe de la Ligue, puis a marqué deux buts en quatre matches de Liga portugaise cet été.

Raphinha exprimé en portugais tout le bien qu’il pensait de son nouveau club, qui va lui mettre à disposition un interprète en attendant ses premiers cours de français. “Marquinhos parlait très bien au bout de deux mois à Paris, donc Raphinha a la pression”, a plaisanté Létang, ancien dirigeant du PSG.

“J’ai joué au Sporting avec Romain Salin (le gardien arrivé lui aussi cet été du Sporting, ndlr), il a été très important dans ma décision”, a aussi dit Raphinha. “La L1 est l’un des meilleurs championnats au monde et j’ai beaucoup d’amis brésiliens qui y jouent. J’ai hâte de relever ce défi”, a conclu la jeune recrue.