Neymar et Kylian Mbappé se congratulent après le 3e but du PSG contre Galatasaray, en C1 au Parc des Princes, le 11 décembre 2019
/ © 2019 AFP

Dans le bouillant Chaudron de Saint-Etienne, le PSG de Neymar et Kylian MbappĂ© brigue le titre honorifique de “champion d’automne”, dimanche en clĂ´ture de la 18e journĂ©e de Ligue 1, qui peut permettre Ă  son dauphin Marseille de poursuivre Ă  Metz sa sĂ©rie victorieuse.

Le choc: Saint-Etienne contre PSG

Sur le papier, le choc paraĂ®t dĂ©sĂ©quilibrĂ© entre la puissance de feu parisienne et des StĂ©phanois en petite forme. Mais les supporteurs des Verts savent rendre compliquĂ© tout dĂ©placement Ă  Geoffroy-Guichard, mĂŞme pour le leader incontestĂ© du Championnat. Pour que le statut de “champion d’automne” lui Ă©chappe, au soir du 21 dĂ©cembre, il faudrait que le PSG perde ses deux prochains matches et que l’OM, cinq points derrière, gagne tout.

Invaincu depuis dĂ©but novembre, Paris reste sur un festival offensif mercredi en Ligue des champions contre Galatasaray (5-0), avec un but pour chacune de ses vedettes d’attaque: Neymar, Mauro Icardi, MbappĂ© et mĂŞme Edinson Cavani, sorti du banc pour clore la marque sur penalty. Saint-Etienne n’est pas aussi fringant: les hommes de Claude Puel restent sur une dĂ©faite Ă  Reims en championnat et un revers Ă  Wolfsburg en Ligue Europa jeudi.

Le joueur: Marcelo

Dimanche, Lyon fĂŞte le dĂ©part en retraite de Bernard Lacombe (67 ans), ex-gloire de l’OL et conseiller du prĂ©sident Jean-Michel Aulas. Mais, Ă  l’occasion de la rĂ©ception de Rennes, l’ambiance pourrait ĂŞtre plombĂ©e par la fronde anti-Marcelo qui secoue une partie du stade. Le dernier incident s’est produit pendant la cĂ©lĂ©bration d’après-match contre Leipzig (2-2) mardi en Ligue des champions: un ultra descendu du Virage Nord a brandi un drapeau avec l’inscription “Marcelo DĂ©gage” entourant une tĂŞte d’âne. Le capitaine Memphis Depay est venu lui arracher des mains, Marcelo s’est servi des siennes pour adresser des doigts d’honneur Ă  ses dĂ©tracteurs…

A 32 ans, le dĂ©fenseur brĂ©silien est devenu la tĂŞte de Turc des ultras lyonnais, agacĂ©s par les performances en dents de scie de leur Ă©quipe. L’ancien joueur du Besiktas rĂ©colte sifflets et insultes depuis sa vive altercation avec des ultras survenue Ă  l’aĂ©roport de Lisbonne après la dĂ©faite face au Benfica (2-1) fin octobre.

Le chiffre: 7

Sept, c’est le nombre de victoires consĂ©cutives qu’espère aligner samedi Marseille lors de son dĂ©placement Ă  Metz. Sept, c’est aussi le nombre de dĂ©faites consĂ©cutives que compte Toulouse avant de recevoir Reims, la pire sĂ©rie en cours parmi les grands championnats europĂ©ens…

L’OM aligne des statistiques de champion depuis dĂ©but novembre et une victoire Ă  domicile contre Lille. Avec six victoires d’affilĂ©e, les Olympiens connaissent leur meilleure sĂ©rie en Ligue 1 depuis la pĂ©riode aoĂ»t-octobre 2014. A cette Ă©poque-lĂ , le buteur AndrĂ©-Pierre Gignac et l’entraĂ®neur Marcelo Bielsa en avait enchaĂ®nĂ© huit. Pour s’en rapprocher, les hommes d’AndrĂ© Villas-Boas pourront compter Ă  Metz sur le retour de Dario Benedetto, forfait dimanche dernier contre Bordeaux.

Dans une dynamique inverse, Toulouse veut mettre fin samedi contre Reims Ă  sa spirale nĂ©gative. Pour la lanterne rouge, cette sĂ©rie noire rappelle l’enchaĂ®nement de 8 dĂ©faites lors de la saison 2004-2005. Une nouvelle dĂ©sillusion rendrait encore plus instable la position d’Antoine KombouarĂ©, nommĂ© mi-octobre Ă  la place d’Alain Casanova.

RĂ©volte girondine

Quel spectacle livreront les supporteurs de Bordeaux dimanche face Ă  Strasbourg? Le dernier match des Girondins Ă  domicile avait mal dĂ©butĂ©, l’intrusion d’ultras sur le bord de la pelouse ayant provoquĂ© l’interruption du match contre NĂ®mes. Il s’Ă©tait terminĂ© dans l’euphorie (6-0), avec notamment un triplĂ© de Josh Maja.

La bonne santĂ© des Bordelais, 5es Ă  deux points du podium, contraste avec la crise de gouvernance entre des actionnaires amĂ©ricains se dĂ©chirant, couplĂ©e Ă  la lutte que livrent les ultras face au prĂ©sident dĂ©lĂ©guĂ© FrĂ©dĂ©ric LonguĂ©pĂ©e. C’est l’impossibilitĂ© pour les premiers de dĂ©ployer une banderole hostile au second qui avait provoquĂ© des dĂ©bordements face Ă  NĂ®mes. Y’aura-t-il une nouvelle passe d’armes?

Le programme de la 18e journée de Ligue 1:

Vendredi

Lille 21 Montpellier

Samedi

(17h30) MetzMarseille

(20h00) NîmesNantes

BrestNice

AngersMonaco

AmiensDijon

ToulouseReims

Dimanche

(15h00) BordeauxStrasbourg

(17h00) LyonRennes

(21h00) Saint-EtienneParis SG